Mortagne-au-Perche Gendarmerie : la brigade motorisée souffle ses 20 bougies

Ce dimanche 11 septembre 2016, la brigade motorisée de Mortagne-au-Perche soufflera ses vingt bougies.

Photo de la première inspection annoncée en 1996.
Photo de la première inspection annoncée en 1996.

En 1996, l’arrondissement de Mortagne-au-Perche s’est doté d’une brigade motorisée (BMO), sous l’air du Colonel Gérard Vanderperre.

Ce dimanche 11 septembre 2016, la Gendarmerie de l’Orne fêtera les vingt ans de la création de cette unité motocycliste, en présence de nombreux élus, dont le sénateur Jean-Claude Lenoir, à l’époque député-maire de la cité percheronne, et de personnalités militaires, parmi lesquelles le Colonel Pierre Baillargeat, commandant le groupement de l’Orne, le Capitaine Frédéric Massolo, commandant les motards de l’Orne, ou encore le Major Jean-Paul Perreaux, commandant de la brigade motorisée de Mortagne-au-Perche, présent à la création en tant que gendarme.

Les gendarmes motocyclistes qui sont passés également à Mortagne-au-Perche sont invités à cette cérémonie.

Quatre anciens motocyclistes. Saurez-vous les reconnaître ?
Quatre anciens motocyclistes. Saurez-vous les reconnaître ?

 

Unités de l’EDSR (Escadron départemental de la sécurité routière), les brigades motorisées assurent les missions de circulation et de sécurité routières sur le réseau routier du département dont la responsabilité est confiée à la gendarmerie.

Elles ont vocation à exercer leur activité en priorité sur les axes les plus importants ainsi que sur le réseau secondaire.

Leurs modalités d’intervention sont variées : surveillance du trafic, police de la circulation et des transports, escortes et pilotages, éducation des jeunes, information des usagers de la route, etc.

Source : Le Perche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.