Monestiés. La gendarmerie pleure le chef Patrick Fabre

ndlr : Triste nouvelle pour un jour de Noël. Condoléances à sa famille et ses camarades

 

C’est un Noël de deuil et de chagrin que s’apprête à vivre le groupement de gendarmerie du Tarn, suite au décès en service d’un de ses membres. Le maréchal-des-logis chef Patrick Fabre est décédé brutalement d’un infarctus dans la nuit de samedi à dimanche, dans l’appartement de fonction qu’il occupait à la brigade de Monestiés. C’est un de ses collègues, avec lequel il devait partir en patrouille à 2 heures pour une opération de sécurité routière, qui l’a découvert sans vie à 1h15 du matin. Malgré des massages cardiaques, le militaire n’a pu être ramené à la vie.

 

Patrick Fabre avait 46 ans, il était marié et père de 3 enfants. Il était l’adjoint du commandant de la brigade territoriale de Monestiés, unité qu’il avait rejointe l’an dernier après une dizaine d’années de service à la brigade d’Albi. Son décès endeuille aussi la brigade motorisée de Castres que dirige son frère aîné, l’adjudant-chef Dominique Fabre.

 

Obsèques cet après-midi à Livers-Cazelles

 

Les honneurs militaires seront rendus à Patrick Fabre ce mardi 24 décembre, lors des obsèques religieuses qui seront célébrées à 14h30 dans la petite église de Cazelles, près de Cordes-sur-Ciel, berceau de sa famille.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.