Méteren : la gendarmerie explique tout sur la participation citoyenne

La municipalité de Méteren a organisé vendredi soir, à la salle des fêtes, une réunion d’information sur le dispositif de participation citoyenne. Une petite centaine d’habitants était présente.


Béatrice Descamps et le major Moga ont expliqué à la population le dispositif, voté par le conseil municipal en septembre.
VDN

Béatrice Descamps et le major Moga ont expliqué à la population le dispositif, voté par le conseil municipal en septembre.

La participation citoyenne est mise en place par la commune avec la gendarmerie qui sert de conseiller technique, et fait l’objet d’un protocole signé entre la municipalité et la préfecture. « Il s’agit d’une démarche solidaire consistant pour les habitants à faire attention à ce qu’il se passe dans le voisinage », explique Béatrice Descamps, maire. Il ne s’agit surtout pas de se substituer à la gendarmerie, cette vigilance ne peut s’effectuer que dans le respect des autres. » La mise en place et le fonctionnement ont été exposés par l’adjudant Afchain, référent Sûreté départementale.

Pour le capitaine Faidherbe, adjoint au commandant de compagnie d’Hazebrouck, la participation citoyenne ce sont « des habitants volontaires qui seront des référents en lien direct avec les autorités, à qui ils transmettent les informations importantes données par les habitants participant à cette vigilance. Il n’est pas question de créer une milice ou de faire de la délation, au contraire, il faut que cela génère de la solidarité de voisinage. Une signalétique spécifique précise que la zone est surveillée, ce qui, l’expérience d’autres communes le montre, est souvent dissuasif. Lorsque que se présente une situation qui mérite l’intervention des forces de l’ordre, le seul réflexe qui vaille est de composer le 17 ». P. P. (CLP)

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.