Melun : ils ont fait ami ami avec des serpents

12bd93de-950b-11e9-8437-be2bbd419e0e_1

Melun, samedi 22 juin 2019. Le lieutenant-colonel Goery, pompier dans l’Essonne, forme des gendarmes à la capture des serpents. LP/Sophie Bordier

Créateur de la première équipe spécialisée dans les interventions animalières chez les pompiers, il collabore régulièrement avec les gendarmes dans le cadre de la lutte contre les trafics d’animaux.

Il forme les gendarmes de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp) à les capturer. Si les serpents venimeux sont interdits à la vente en France, il en arrive illégalement d’Allemagne où des Pays-Bas où leur commerce est légal.

Voir les photos

Melun, 22 juin. Les visiteurs ont pu manipuler des espèces non venimeuses. LP/Sophie Bordier

Son message au public samedi : halte aux idées reçues ! « Dans notre culture judéo-chrétienne, le serpent a toujours été considéré comme une sale bête. Mais si vous vous faites mordre par un serpent venimeux, vous ne mourrez pas de suite et il existe un sérum ! Au contraire, prenez le cheval, animal très aimé. Paniqué, il peut vous envoyer un coup de sabot et vous tuer. Pas de sérum ! »

Voir les photos
Source et diaporama : News Yahoo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.