Marmande Il a voulu faire passer le gendarme pour un dealer

Un Marmandais a été condamné pour dénonciation calomnieuse

Un gendarme marmandais, victime de dsénonciations calomnieuses.

Un gendarme marmandais, victime de dénonciations calomnieuses.

Décidément pour tenter de se sortir d’une mauvaise passe, certains usent de moyens quelques peu farfelus.
Aussi ce Marmandais, du fin fond de la cellule où il purgeait une peine de prison ferme a écrit deux lettres, l’une au colonel de gendarmerie, l’autre à l’ordre des médecins, dénonçant de prétendus agissements de la part d’un gendarme marmandais et d’un psychiatre.
Il a voulu faire passer le gendarme pour le plus grand trafiquant de drogue de la cité en plus d’être l’amant de son ex-femme. Bref tout est faux mais pour les victimes, même si peu de crédit a été donné à ce genre d’allégation, le gendarme a quand même dû s’expliquer auprès de sa hiérarchie.
Malgré la défense de maître Virginie Belacel, expliquant que pour qu’il y ait dénonciation calomnieuse, il faut l’intention de nuire, or, dans son délire, l’homme, fragile, «croit vraiment ce qu’il dit», il a été condamné à un an de prison dont 6 mois avec sursis et mise à l’épreuve. Au titre de ses interdictions, celle d’approcher le gendarme marmandais, défendu par maître Franck Dupouy.

Source :  Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.