Marioupol : Zelensky massacre-t-il des ukrainiens qui cherchent à fuir ?

par Antoine DAOUST 7 mars 2022 à 13:34 – Mis à jour le 7 mars 2022 à 13:57 dans Fact-checking

Question posée par Julien via notre formulaire dédié : Est-il vrai que Zelensky massacre son peuple selon des gendarmes français?

Sa question était accompagnée d’un article du site Profession Gendarme disponible ICI en archive.

Tout d’abord, Ronald Guillaumont, le propriétaire du site profession gendarme, est retraité de le Gendarmerie nationale. Ses propos n’engagent donc que lui et non l’institution comme l’a révélé Libération en mai 2021.
Selon profession gendarme, le président ukrainien aurait “ordonné que toutes les personnes fuyant l’Ukraine soient abattues à vue sans même se demander qui elles sont.” L’article est accompagné de deux vidéos (au contenu violent) où l’on voit des civils abattus et une intervention de forces armées. Selon les sources de l’article, les scènes se dérouleraient à la sortie de la ville Marioupol, au sud-est de l’Ukraine.

Bien que les vidéos soient authentiques, aucun élément ne permet d’identifier l’armée Ukrainienne ou Russe, ni même la date et le lieu de cette barbarie. A première vue, il s’agirait plutôt de mercenaires. Par ailleurs, les sources qui accusent ici le gouvernement Ukrainien posent question.

Le 27 février 2022, une publication Facebook affirmait que cela serait l’œuvre de l’armée russe. Cette affirmation n’est pourtant pas plus fondée ou sourcée que la première.

Marioupol

Marioupol est une ville portuaire donnant sur la mer d’Azov, au sud-est de l’Ukraine. Elle est située à environ 60 kilomètres de la frontière russe et à 85 kilomètres de Donetsk. Sa prise permet donc aux forces russes en provenance de la Crimée annexée de rejoindre les troupes séparatistes et russes postées dans le Donbass.

Selon le Ministère français des Armées, la ville est encerclée par l’armée russe depuis plus d’une semaine environ. Point numéro 4 de la carte ci-dessous.

Point de situation sur l'Ukraine au 6 mars 2022
Point de situation sur l’Ukraine au 6 mars 2022. Source : Ministère des Armées.

Concrètement, cela signifie que l’armée russe assiège la ville portuaire. Elle contrôle donc de fait les principaux axes entrants et sortants de la ville. Ce qui n’exclut pas non plus la présence potentielle de forces ukrainiennes dans un secteur largement contrôlé par l’armée russe. A savoir que le principe d’encerclement d’un point en temps de guerre est justement le contrôle des axes routiers autour de ce même point.

Aujourd’hui, l’armée russe a annoncé l’ouverture de plusieurs couloirs humanitaires et l’instauration de cessez-le-feu locaux pour évacuer des civils de la ville de Marioupol notamment comme l’écrit L’Obs.

L’antisémitisme

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky étant de confession juive, la fiabilité du compte (sous pseudonymat) qui a relayé la rumeur pose question.

Capture du Tweet de Spriter
Capture d’un Tweet de Spriter

De toute évidence, l’internaute semble militer en faveur de la politique étrangère russe et partage des vidéos de propagande russes et yéménites (archive). L’une d’entre elles montre des soldats tirer sur l’étoile de David lors d’un entrainement.

Fact-Check

Affirmation : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky massacre des ukrainiens qui cherchent à fuir.

Verdict : Infondé. Sur les vidéos, rien ne permet d’identifier l’armée à l’origine des exactions sur des civils.


Source : Fact and Furious

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :

Selon profession gendarme, le président ukrainien aurait “ordonné que toutes les personnes fuyant l’Ukraine soient abattues à vue sans même se demander qui elles sont.”

Profession-Gendarme note que Monsieur Antoine DAOUST, auteur du présent article s’autorise l’affirmation notée ci-dessus en citation. Profession-Gendarme précise à cet effet n’avoir jamais été contacté par ce monsieur pour qu’il puisse tenir de tels propos.

Venant de la part de quelqu’un qui se prétend un « chasseur de Fake News » nous sommes un peu étonné devant ce manque de professionnalisme dans la recherche de la vérité.

Dans l’article qu’il nous incrimine, nous prêtant des propos qui ne sont pas les notres, monsieur Antoine DAOUST aurait pu constater que Profession-Gendarme ne fait que retransmettre des informations sans prendre parti et en laissant à ses lecteurs leurs libertés d’opinion et d’expression.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.