Manche : après avoir frappé sa compagne, il ne comprend pas pourquoi la gendarmerie vient le chercher

476885Le prévenu avait saisi sa compagne par les cheveux. Il a été jugé mardi 27 février 2018 à Cherbourg (Manche).- Illustration

Pour avoir infligé une claque à sa compagne, puis l’avoir saisie par les cheveux et traînée au sol, un homme de 25 ans a comparu mardi 27 février 2018 devant le tribunal de grande instance de Cherbourg (Manche).

Suite à une énième dispute et s’être entendu dire par sa conjointe “si c’est comme cela, je vais voir ailleurs“, un homme de 25 ans, déjà connu de la justice pour trois faits de conduite en état d’ivresse, part s’alcooliser dans les bars le dimanche 25 juin 2017 à Barfleur (Manche).

Traînée au sol

Dans la soirée, ce sont les gendarmes qui interviennent au domicile du couple. La concubine, qui s’était réfugiée chez les voisins nu-pieds, avait reçu une claque, avait été saisie par les cheveux puis traînée au sol. Très énervé, l’homme ne comprend pas que l’on vienne le chercher et refuse de suivre les militaires. Alors qu’il est plaqué au sol lors du menottage, il tente de se relever et bouscule une gendarme qui bénéficiera d’un arrêt de travail de trois jours.

Prison avec sursis

Pourtant, je suis de nature douce“, assure-t-il à l’audience du mardi 27 février 2018 au tribunal de grande instance de Cherbourg (Manche). Il écope de six mois de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, avec obligation de soins. Il devra verser 300 € à la militaire.

Source : La Manche Libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *