Malaise dans la police: ils témoignent de leurs conditions de travail à Douai

L’année 2019 n’est pas encore terminée, mais elle s’annonce déjà comme une année noire pour la police. Quarante-six policiers se sont donné la mort, dont sept dans les Hauts-de-France. Les conditions de travail de ce métier exposé sont de plus en plus dénoncées. Deux policiers de Douai témoignent.

B9720488495Z.1_20190807183732_000+GEKE6U1KE.1-0Deux policiers douaisiens (un actuel et un retraité) témoignent d’un malaise dans leur profession. PHOTO ILLUSTRATION FLORENT MOREAU – VDNPQR

Fred*, policier depuis une dizaine d’années à Douai : « Notre métier ne nous permet pas la faiblesse »

Les difficultés, ce policier de Douai, les connaît bien. «  C’est un ensemble. Il y a une évolution des mentalités, chez les citoyens et les policiers. On a l’impression qu’on vit dans deux mondes différents.  » Leur monde est bien éloigné de celui du commun des mortels….

Lire la suite : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.