Lutte anti-cambriolage en Pyrénées-Atlantiques : la gendarmerie se mobilise

Mardi à Orthez, un peloton de 17 réservistes et des gendarmes de la compagnie locale ont effectué des contrôles routiers.

Mardi à Orthez, un peloton de 17 réservistes et des gendarmes de la compagnie locale ont effectué des contrôles routiers. (Pierre-Olivier JULIEN)

Le groupement de gendarmerie du département en a fait l’amer constat. Le 64 n’échappe pas à la tendance nationale qui voit les cambriolages et les atteintes aux biens repartir à la hausse cette année. Pas question donc de rester les bras croisés pour les militaires qui depuis quelques jours ont décidé de se mobiliser.

Première action concrète : davantage de présence sur le terrain. Pour cela, un peloton de 17 réservistes a été constitué et pendant quelques mois va venir soutenir les unités locales sur des interventions extérieures. À l’image de celle qui s’est tenue mardi après-midi à proximité du rond-point du Portugal, à Orthez.

Ces réservistes, ainsi que quelques éléments de la compagnie d’Orthez, ont effectué des contrôles routiers durant près d’une heure. “L’objectif : la visibilité, nous montrer. Mais aussi retisser un lien avec la population, la rassurer et passer quelques messages de prévention”, souligne le chef d’escadron Aude Cousinier.

Ainsi, dissuader et rassurer étaient les mots d’ordre alors que les militaires n’agissaient pas sur réquisition et n’avaient par exemple pas le droit de faire ouvrir les coffres des voitures. “Mais on peut en faire la demande au parquet”, précise la gendarmerie. Ces gendarmes, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, vont également multiplier les patrouilles à pied en ville et se rendre auprès des commerçants et des victimes de cambriolages.

De telles opérations vont se répéter sur la zone de la compagnie d’Orthez jusqu’à dimanche avant qu’elles ne soient dupliquées dans d’autres secteurs du département.

Source : La République des Pyrénnées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *