Loi anti-casseurs. « On se croit revenu sous le régime de Vichy », dénonce un député centriste

loi-anti-casseurs-se-croit-revenu-sous-le-regime-de-vichy-denonce-un-depute-centristeCharles de Courson lors de son intervention jeudi soir

La loi anti-casseurs voulue par le gouvernement pour répondre aux violences commises en marge des mobilisations des Gilets jaunes agite les débats à l’Assemblée nationale. Jeudi soir, un député centriste a voulu dénoncer un texte liberticide, estimant qu’il était digne du « régime de Vichy ».

Alors que les débats étaient animés mercredi soir à l’Assemblée nationale, le député centriste Charles de Courson, fils de résistant, a qualifié de « pure folie » le texte présenté par Christophe Castaner visant à encadrer plus strictement les manifestations. Le député a sévèrement critiqué le fait qu’une autorité administrative puisse prononcer une interdiction de manifester dès lors que le comportement d’un individu « constitue une menace d’une particulière gravité pour l’ordre public ». « Mais où sommes-nous, mes chers collègues ? » a-t-il lancé. « C’est la dérive complète ! On se croirait revenu sous le régime de Vichy ! »

Capture d’écran 2019-01-31 à 21.02.55

Malgré les huées indignées venues des rangs de la majorité, le député a maintenu ses propos. « Oui, oui, je dis bien le régime de Vichy. Vous êtes présumé par votre attitude être résistant, alors on vous entaule… Mais où sommes-nous, mes chers collègues ? Il faut absolument voter les amendements de suppression ».

Fils et petit-fils de résistants

Et quand une députée de la majorité l’apostrophe, Charles de Courson persiste et signe : « le jour où vous aurez un gouvernement différent, et quand vous serez dans l’opposition, avec une droite extrême au pouvoir, alors… C’est une pure folie de voter ce texte, une pure folie ! »

Charles de Courson est le fils d’Aymard de Courson, résistant et homme politique. Il est également le petit-fils de Léonel de Moustier, l’un des 40 députés à s’être opposés à Philippe Pétain en 1940.

Source : Ouest-France

A lire également : Merci au Canard enchaîné de mettre en lumière les ordres reçus des magistrats par le gouvernement…Capture d’écran 2019-01-31 à 11.57.25

Le Canard Enchainé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.