Lhuis : une brigade de gendarmerie «de contact», une première dans le département

Le concept va être expérimenté durant six mois, à effectif constant et sans toucher à la permanence sept jours sur sept et 24 heures sur 24.

/ Photo Antoine Delsart

Moins de procédures, plus de présence : ainsi peut être résumé le concept de la Brigade territoriale de contact (BTC), qui va être expérimenté durant six mois par la gendarmerie dans le canton de Lhuis. A effectif constant (six militaires), et sans toucher à la permanence sept jours sur sept et 24 heures sur 24.

D’ici à l’été, une trentaine de brigades françaises, rurales ou montagnardes, feront la même mue.

Source : Le Progrès

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.