L’ex -commandant des gendarmes de Beaune se tue en parapente

Vincent Delbecq avait 44 ans.  Photo SDR  Vincent Delbecq avait 44 ans. Photo SDR

L’ancien commandant de la compagnie de Beaune, le lieutenant-colonel Vincent Delbecq a trouvé la mort hier, en pratiquant du parapente.

L’ancien commandant de la compagnie de gendarmerie de Beaune, Vincent Delbecq, 44 ans, marié et père de trois enfants s’est tué hier après-midi vers 16 heures, en faisant du parapente sur la commune de Meloisey. Il s’était élancé d’une falaise et pour une raison inconnue, s’est alors produit cet « incident de vol, proche de l’atterrissage » qui a fini dans les vignes. C’est un membre du club auquel il appartenait depuis 2004 qui a donné l’alerte. Quand les secours sont arrivés sur place, Vincent Delbecq était encore conscient. Malheureusement, ni les soins prodigués par les pompiers de Beaune, ni les efforts déployés par le médecin du SMUR n’ont réussi à le maintenir en vie. Il est en effet décédé sur place, des suites de ses blessures. Joint hier par téléphone, le président du club Bel Air parapente, Laurent Lepoutre était sous le choc, car Vincent Delbecq était « un pilier du club. Il était aguerri et responsable. Il avait toujours un comportement exemplaire avec une approche éducative. Depuis vingt-cinq ans que notre club existe, c’est le premier accident mortel ».

Vincent Delbecq avait commandé la compagnie de gendarmerie de Beaune entre 2004 et 2008. Il avait été promu lieutenant-colonel, au poste d’adjoint au commandement du groupement de gendarmerie départementale de l’Ain.

Vincent Delbecq était un officier apprécié de ses hommes. Il avait débuté sa carrière d’officier au 25e Régiment du Génie de l’air de 1997 à 2000, puis il avait intégré l’école des officiers de la gendarmerie nationale. En 2001, il avait commandé l’escadron de gendarmerie mobile de Lure (Haute-Saône), avant de commander la compagnie de gendarmerie départementale de Beaune. Avec son épouse, il avait acheté une maison à Meloisey où il se rendait régulièrement. Il était également passionné d’aéromodélisme.

Source : Bien public

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.