Les vrais Gilets Jaunes et les Forces de l’Ordre

Motard Police floute600x400Sur une page du réseau Facebook nous avons lu un très beau texte écrit avec humour par un internaute et concernant l’ensemble des Forces de l’Ordre. Nous avons voulu partager ce texte avec vous :

À tous ceux, amis FB ou pas, qui partagent, commentent et nous moralisent avec leurs vidéos de gendarmes mobiles ou policiers CRS ou autres flics violentant des pauvres gens, des mamies, des handicapés et même des enfants, par pur plaisir à priori…

Bouhhh les méchants fachos qui ont évidemment renié parents, famille, femme et enfants pour faire ce job, vendu leurs âmes et leurs cœurs au diable et aujourd’hui sont dépourvus de tout sentiment….

N’imaginez surtout pas une seconde qu’un de ces flics puisse être un père aimant, un mari attentionné, un homme d’honneur. J’en connais plein lol, tous des animaux…

Sur ce, par où je commence (oui ce n’est qu’un début)…

 

Le fameux « la police / les gendarmes avec nous » , bouhhhhh…

« Vous êtes aussi concernés, enlevez les casques et avec nous… ». bouhhhhh…

Ben ces flics ils sont comme votre pote pompiste chez Leclerc, comme votre copine caissière chez Auchan, comme votre frangin vigile chez Carrefour, qui ne vous laisseront jamais piquer de l’essence, un plein caddie de courses ou une télé sous prétexte de partager vos idées.

 

Ces flics aussi, ils bossent et font leur boulot quand ils y sont. Le reste du temps en dehors du taf, oui la plupart sont comme vous, ils gueulent contre Macron, galèrent dès le 10 du mois et ont aussi sorti leur beau gilet jaune. Incroyable non ?
Alors oui, même si vous en doutez, ils vous soutiennent et sont pour la plupart d’accord avec ce vent de révolte. Mais aux gilets jaunes d’assumer leur mouvement et les conséquences. Et parlons en de ces conséquences, les fameuses « violences policières »…
Quand on décide de rester sur place quand une manifestation est terminée, quand les forces de l’ordre demandent à plusieurs reprises une dispersion, quand elle dégénère, quand on se joint aux casseurs ou reste parmi eux, quand on décide d’aller au contact, quand on décide de refuser de se lever sur un « sitt-in », etc.

OK, moi je dis bravo c’est courageux et bien d’aller au bout. Mais il faut savoir à quel jeu on joue et qu’il y a donc le risque de prendre un retour de flamme. Et oui, juste un mauvais coup au pire, car on est en France et pas dans un des 98% autres pays du monde ou la répression serait moins graduée, bien plus radicale et sanglante.

Ici on veut jouer avec les CRS ou les gendarmes mobiles, se battre avec, les agresser. On prend quoi en retour ? Du lacry qui pique le nez et fait pleurer les yeux (ohhhh), un coup de tonfa / matraque dans les côtes (ouille), un plot en caoutchouc de GMD qui fait un gros bleu, et vraiment pour les plus virulent quelques points de sutures ou une bastos de LBD en caoutchouc aussi.

De la violence ça !? Oui, mais toute relative, souvent méritée et finalement assez mesurée… On joue, on se pique…

Alors vos vidéos ou on voit un coup de gazeuse, un coup de tonfa, un coup de latte ou un mec se faire traîner, on arrête de me faire rire svp avec vos comms ridiculement exagérés. Vous attendez quoi, des courbettes et des formules de politesse ?.
Et les pavés qu’ils reçoivent eux sont autrement plus dangereux que le caoutchouc, les bombes d’acide plus que le lacrymo, les tirs de mortier plus qu’un coup de matraque.

Ne voyez pas que ce qui vous arrange.

Tiens parlons de ces méchants policiers donc…

Et nooon, malgré ce qu’on croit, ce n’est ni leur passion, ni un hobbie, ni même le but unique de leur boulot.

Alors papa, c’est quoi un CRS ou un mobile ?
Ben mon fils c’est un mec un peu benêt, raciste et alcoolo à qui on donne une matraque et qui tape sur tout le monde tous les jours.
Coin coin, mauvaise réponse !

En fait, aujourd’hui, c’est un mec qui fait, en temps normal, 2 ou 3 grosses manifestations qui dégénèrent dans l’année. Et le reste du temps alors ? Ben une douzaine maxi d’autres manifs qui se passent bien.

Le reste du temps, il assure notre sécurité lors de concerts ou événements sportifs. Il patrouille dans les cités et banlieues où vous ne mettriez jamais un orteil. Il est là dans les gares, les aéroports, les centres commerciaux pour « vigipirate » en cas d’attaque terroriste. Il est aussi prêt à former un groupe d’assaut et intervenir en cas de tuerie de masse. Il est aussi employé aux frontières pour limiter chez nos voisins l’afflux de migrants, pour essayer d’interpeller les passeurs et les clandestins aux frontières du pays. Il assure les services d’ordre lors de déplacements de personnalités et la sécurité des politiques et personnes protégées. Il lutte contre l’insécurité sur les autoroutes, interpelle les chauffards et portent secours lors d’accidents…

Ah bon ??? Et oui…
En plus c’est lui qui assure le secours en montagne toute l’année et sur vos plages préférées en été.

Aujourd’hui on a vu sur des vidéos les vrais responsables de ces débordements, cassant la gueule aux vrais et pacifiques gilets jaunes. Et oui, toujours les mêmes, racailles et anar extrémistes qui sont de toutes les manifestations depuis des années et profitent de chaque occasions pour tout péter.

Aujourd’hui ils enfilent un gilet jaune, hier un bonnet rouge, demain une blouse blanche ou je ne sais quoi par dessus leur sac à dos noir, leur sweat noir, leurs lunettes et masques de protection.

Alors ne vous laissez pas tromper par ces vidéos détournées de leurs contexte, tronquées ou même mieux orchestrées par des manipulateurs.

Non aucun flic ne gaze ou frappe gratuitement quelqu’un qui « n’a rien fait » dans une manifestation sans débordement.
Le reste du temps, oui il y a parfois des dommages non voulus dans ces scènes de violences de masse, des accidents malheureux imputables aux flics mais que les victimes auraient pu éviter en restant à l’écart, et oui il y a malheureusement aussi parfois des violences démesurées où, la les flics sont poursuivis.
Les flics et les gentils sont dans le même camp. Les cons et les casseurs dans l’autre camp.

Alors les gilets jaunes, pacifistes ou du moins mesurés, les vrais, les plus nombreux que ces enfoirés, unissez vous et ruinez les, les flics seront à vos côtés…

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.