Les travaux de rénovation de la gendarmerie ont débuté

C'est au local SNSM de Port-Tudy qu'a eu lieu l'accueil des élus et des personnalités officielles pour l'inspection annuelle de la brigade de gendarmerie. Au centre de la photo, le chef d'escadron Laurent Lecoq et le maire Dominique Yvon.

C’est au local SNSM de Port-Tudy qu’a eu lieu l’accueil des élus et des personnalités officielles pour l’inspection annuelle de la brigade de gendarmerie. Au centre de la photo, le chef d’escadron Laurent Lecoq et le maire Dominique Yvon. |

Cela faisait plusieurs années que le projet de restauration des bâtiments de la gendarmerie de Port-Tudy avait été évoqué. Le chantier est désormais sur les rails.

« Les travaux ont enfin commencé. Ils sont gérés par la Sogea qui est en outre chargée du suivi… Ils concernent d’abord les cinq logements et, pour l’instant, les membres de la brigade sont hébergés à l’extérieur… Ensuite, ils porteront sur les locaux professionnels. La caserne va être entièrement restructurée et remise à neuf, afin de privilégier l’accueil du public… Après cette première phase, les travaux seront interrompus. Puis, la seconde phase sera entamée au mois de septembre », a annoncé l’adjudant-chef Lionel Boulet, commandant de la brigade de Groix.

À l’occasion, il a reçu, hier matin, le chef d’escadron Laurent Lecoq, commandant de la brigade de Lorient, dans le cadre de son inspection annuelle. Ce dernier était accompagné par le major Falla de la brigade de Languidic.

Améliorer les conditions de travail

« Le démarrage des travaux est une excellente nouvelle, car l’objectif est avant tout d’améliorer les conditions de travail au niveau de la brigade , a indiqué le chef d’escadron Lecoq.

Puis, il a passé en revue les faits marquants de l’année écoulée. « Au cours de l’été, l’île a connu des événements majeurs. D’abord l’assassinat, ensuite l’explosion aux Sables Rouges… Et plus récemment, nos militaires ont été impliqués dans les actions liées à la future DSP (délégation de service public)… Une activité importante, menée avec des effectifs réduits, à savoir cinq gendarmes, qui étaient là pour assurer la sécurité… Nous sommes satisfaits du travail accompli à Groix, plus difficile dans ce contexte insulaire. Les membres de la brigade sont autonomes. Ce sont eux qui gèrent et nous leur en sommes reconnaissants. »

Il se réjouit également des bons rapports établis avec les élus et les représentants officiels, dont la police municipale qui a, par exemple, collaboré lors de la sensibilisation aux comportements addictifs et la campagne de prévention routière. « Sur l’île, nous avons la chance d’aller tous dans le même sens, notre mission se voulant plus préventive que répressive… Les chiffres sont bons. La délinquance n’a pas augmenté de façon significative… Notre priorité sera la lutte contre le trafic de stupéfiants, la sécurité routière et les contrôles en mer… Je suis favorable à l’échange et je souhaite garder ce contact avec la population », a déclaré, quant à lui, l’adjudant-chef Lionel Boulet.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.