Une page se tourne à la gendarmerie

Thierry Bernard (à droite), sur le départ, a été salué par ses collègues et notamment l'adjudant-chef De Barry et les élus du territoire./Photo DDM
Thierry Bernard (à droite), sur le départ, a été salué par ses collègues et notamment l’adjudant-chef De Barry et les élus du territoire./Photo DDM
 

Après 35 ans de services, le gendarme Thierry Bernard a officiellement cessé son activité à la brigade laissagaise le 1er avril. Quelques jours plus tôt, ses collègues, sa hiérarchie, les élus du territoire et de nombreux habitants se sont réunis, à son invitation, pour saluer son parcours et surtout l’homme qui aura passé 26 ans sans discontinuer (un record !) au sein de la brigade de Laissac. Lors de ce rendez-vous, c’est l’adjudant-chef Bruno de Barry, commandant la brigade laissagaise, qui est revenu sur la carrière de Thierry Bernard dans un beau discours, empreint de reconnaissance et de camaraderie. Intégrant la gendarmerie dès son service militaire en 1980, Thierry rejoint ensuite l’école de Montluçon. D’abord gendarme mobile en Aquitaine, il arrive en Midi-Pyrénées en 1985. Après 4 années en terre tarnaise, il s’installe en 1989 à Laissac pour ne jamais en repartir. L’adjudant-chef De Barry a tenu à remercier son collègue pour sa disponibilité envers la population et ses camarades, la qualité de son travail et son sens marqué du service public. Bon camarade, «au caractère bien trempé, mais pas dénué de bon sens», le gendarme Bernard a été aussi salué par Jean-Paul Peyrac et Christine Presne qui sont revenus sur son engagement associatif. En effet, Thierry Bernard est un des piliers du Vélo-Club aux côtés de Pierre Boyer. Il a su mettre son sens de l’organisation au service du Roc laissagais dont la 24e édition se tiendra dans quelques jours. Sa «cessation anticipée d’activité», comme il aime à dire, va lui permettre de se consacrer à l’organisation des championnats du monde de VTT-marathon en 2016 mais aussi à son implication au sein du volley-club et autres parties de pétanque avec ses anciens collègues. Il pourrait aussi rejoindre bientôt les réservistes qui viennent renforcer les effectifs de la gendarmerie, c’est en tout cas le souhait de son ancien chef. Thierry Bernard s’installe à Sévérac-l’église avec Annick, son épouse, et sa grande famille recomposée. «Vous partez avec toute la gloire que vous méritez», conclura le gendarme De Barry. Johan Cesses, son remplaçant, qui vient d’Entraygues, rejoindra Laissac le 1er juillet.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.