Les réservistes de la gendarmerie bons pour le service

Les réservistes de la gendarmerie bons pour le service

SAINT-DENIS

Appareils photo, tablettes ou GSM de rigueur pour immortaliser ce moment. Sous une pluie fine, les familles sont présentes pour cet instant particulier qu’est la remise de l’attestation d’aptitude à la réserve. “C’est une fierté”, lâche ce père tout en continuant de filmer grâce à son Iphone. Son fils est un des 35 nouveaux réservistes de la gendarmerie qui, hier après-midi, participaient à la cérémonie marquant la fin de leur formation débutée de 7 juillet. Quinze jours de préparation militaire au camp Paoli de la Plaine des Cafres pour avoir le droit de mettre le polo bleu ciel de la gendarmerie. Car sur le terrain, sans un œil aiguisé, rien ne permettra d’emblée de différencier ces jeunes âgés entre 18 et 31 ans. Ils ressemblent à des gendarmes du rang. Parmi ces 35 réservistes, on compte 9 femmes. Ils sont tous issus de milieux différents. Des nouveaux bacheliers ou des salariés déjà bien installés dans la vie active. Certains trouveront dans cette activité une vocation qui leur donnera l’envie de se professionnaliser. Cette préparation militaire avait pour but de leur enseigner la théorie et la pratique concernant le travail des gendarmes sur le terrain. Vendredi, ils avaient notamment pu s’exercer au tir à l’arme de poing Sig Pro. Civils, ils se glissent dans la peau de militaires une fois le polo gendarmerie endossé.

Le clairon retentit. Le drapeau est hissé. Ils honorent les couleurs et alternent le garde-à-vous et le repos à la manière des gendarmes professionnels sous une pluie qui ne cesse de s’amplifier. C’est aussi cela : qu’il pleuve, qu’il vente, que le soleil cogne, ou plus rare, qu’il neige, ils sont désormais gendarmes occasionnels et seront amenés à venir en renfort sur des événements classiques (contrôles routiers) ou exceptionnels (cyclones, éruption volcanique). Il y aura d’ailleurs des réservistes engagés dans le dispositif vendredi lors de la visite présidentielle.

Textes : N.G. Photos : Eric Lejoyeux

Source : Clicanoo.re

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *