Les radars mobiles de la gendarmerie font un carton dans la Somme

© France 3 Picardie

Ils sillonnent les routes de la Somme depuis maintenant plusieurs années. Mais depuis 2 mois, les véhicules de la gendarmerie équipés de radars mobile sont utilisés de manière plus intensive. Résultat : une centaine d’amendes pour excès de vitesse chaque jour.

e premier de ces véhicules a fait son apparition sur les routes de la Somme en 2013. Aujourd’hui, ils sont 3 et leur utilisation a un peu changée. Ces “équipements de terrain mobile” étaient au départ affectés à certaines unités de la gendarmerie et traquaient donc les excès de vitesse dans certains secteurs. Ils ne relevaient par ailleurs que les grands excès de vitesse, ceux supérieurs à 20km/h.

Jusqu’à 10 heures par jour

Depuis 2 mois, ils ont été regroupés à Amiens et sont désormais utilisés par un service spécialisé de la gendarmerie de la Somme qui compte 26 personnes. Ils tournent désormais 7 jours sur 7, 8 à 10 heures par jour, de jour comme de nuit. Ils relèvent par ailleurs n’importe quelle infraction à la vitesse autorisée.

Ces voitures radars ne laissent aucune chance aux contrevenants: le flash, placé sous la plaque d’immatriculation avant de la voiture, prend en photo les véhicules qui dépassent les limitations de vitesse. Ils le font en roulant: la voiture banalisée respecte strictement à la vitesse autorisée et le flash ne se déclenche que lorsqu’un autre véhicule est au-dessus la vitesse autorisée.

Une centaine d’amendes par jour

Résultat : plus de 6.500 amendes ont ainsi été dressées, soit une centaine par jour.

Une marge d’erreur de 10% est cependant retranchée à la vitesse de la voiture photographiée. Ci-dessous le barème des infractions à la vitesse autorisée :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *