Les patients Covid ne représentaient que 2% des hospitalisations : sommes-nous des abrutis qui croient n’importe quoi ?Un article qui date du

Un article qui date du 15 novembre 2021 mais qu’il est bon de remettre au gout du jour

Alors celle-là, oui, elle fait plus que bondir! Si nous étions encore dans un pays normal, la vague d’indignations aurait eu la force d’un super-Tsunami et aurait balayé à jamais tous ces gouvernants de bras cassés qui ont crée et amplifié une hystérie de masse à propos du covid-19. Jugez-en vous-même:

on apprend, par le rapport très officiel de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH), que les patients Covid-19 ne représentaient « que » 2% des hospitalisations en 2020! DEUX POUR CENT!Il faut digérer cela!!!https://infodujour.fr/societe/53974-covid-19-hospitalisations-en-2020-les-vrais-chiffres

Bien évidemment les larbins du pouvoir s’activent déjà comme dans une fourmilière renversée: « Oui mais les patients covids sont hospitalisés plus longuement, cela change tout! »Admettons!

Les journées hospitalières dues au covid-19 représentent 4% (QUATRE POUR CENT) de l’ensemble des journées hospitalières en 2020. WOW!4% Cela change tout en effet…

Cela explique le cataclysme covidien que nous avons vécu, n’est-ce -pas? :« Ce que nous ont fait croire les gens au pouvoir depuis le début est que le Covid était une déferlante mortifère, saturait à très hautes doses les services hospitaliers, on nous montrait des images de transferts de malades comme en temps de guerre, on nous faisait la liste interminable des morts tous les soirs, on a instauré des confinements, des mesures gravement liberticides, des vaccinations, interdit les médicaments qui soignent, des pass de la honte  (appelés pass sanitaire), des suicides, des violences familiales, des incestes, de beaucoup de Français ne supportant pas le confinement, le port d’un masque bloquant l’oxygène nécessaire, une faillite économique compensée par un pansement de l’emprunt massif, bref les experts annonçaient l’Apocalypse et presque la fin des Temps.    

Et le gouvernement continue encore et toujours dans ses mensonges d’état . » https://resistancerepublicaine.com/2021/11/14/les-complotistes-ont-eu-raison-sur-toute-la-ligne-depuis-le-debut-et-cest-maintenant-officiel/3ème vague, 4ème vague, 5ème vague…Il ne faut surtout pas que cela s’arrête car alors le bon peuple de France découvrirait qu’on lui a menti, de bout en bout. Même un Pascal Praud s’en aperçoit:https://planetes360.fr/pascal-praud-au-sujet-de-veran-ces-gens-devraient-demissionner-cest-une-honte-ca-sappelle-du-mensonge/https://planetes360.fr/en-pleine-pandemie-la-casse-de-lhopital-continue/

Ceci dit le délire atteint parfois des sommets, faut-il rire ou pleurer?https://planetes360.fr/video-delirante-qui-derange-plus-quelle-ne-le-devrait-le-masque-et-la-distanciation-sociale/

Ceci dit voici la question à un million de dollars: Sommes nous tous des abrutis finis, des crétins, des idiots à qui l’on peut faire croire n’importe quoi et plus encore?Non, définitivement non! Mais nous sommes victimes d’une fonction biologique jadis sauveuse de vies mais qui est aujourd’hui dépassée, obsolète, anachronique.

Je m’explique:Imaginez un de nos ancêtres d’il y a 50.000 ans. Sa vie est pleine de dangers car contrairement à beaucoup d’animaux il n’a pas de crocs, de griffes, de poison…Il court moins vite que le guépard, grimpe moins vite qu’un écureuil, nage moins vite qu’un crocodile…Il est nu, désarmé, fragile…Bref il doit être continuellement sur ses gardes. Pour cela il a un petit organisme dans son cerveau l’amygdale. Sa fonction est de faire réagir l’homme instantanément pour échapper au danger.

Au moindre bruissement suspect dans les hautes herbes l’amygdale court-circuite les liaisons neuronales avec le cortex préfrontal, siège de l’intellect, de la réflexion, du langage… Ce n’est pas le moment de réfléchir lorsque le tigre attaque ou que l’on croit qu’il va attaquer.

L’amygdale a donc sauvé bien des vies dans la préhistoire.Vous avez vu beaucoup de tigres dans nos rues d’aujourd’hui.? Mais l’amygdale est toujours là…

Il suffit donc de faire peur pour que cesse en nous la réflexion, la logique, la pensée rationnelle et que nous adoptions un comportement moutonnier et obéissant: Si je ne peux plus réfléchir, je suis heureux que quelqu’un me dise ce qu’il faut faire pour survivre…

Non! Nous ne sommes pas des abrutis, des crétins, des idiots finis.Nous sommes des victimes a) d’une survivance du passé de gens qui exploitent cela                                                                                           https://planetes360.fr/la-technique-repetitive-de-la-peur-basee-sur-du-vent-sans-epidemie-reelle/

Si vous voulez en savoir plus:                                                                                                                           https://fr.sott.net/article/38270-Totalitarisme-Le-piratage-du-systeme-limbique-ou-comment-l-amygdale-de-nos-cerveaux-est-hackee-par-l-ideologie-de-la-terreur

Amitiés et bonne semaine

Edmond le Tigre

1) Je suis très reconnaissant à l’amygdale mais je veux rester le chef d’orchestre dans mon cerveau. Imaginez qu’au milieu d’une symphonie pastorale un des musiciens frappe à coups redoublés comme un fou sur ses tambours…

2) La prochaine fois je donnerais quelque conseils pour éviter le « piratage » du cerveau  par l’amygdale

Source : Résistance Républicaine

Terminons cette publication avec un peu d’humour :

2 ans de folie covidiste résumés en 2 minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.