Les Herbiers. Charlie Brault, un lieutenant passionné d’histoire

Le lieutenant Charlie Brault, devant la gendarmerie des Herbiers. Sa prise de poste doit, c’est la tradition, faire l’objet d’une cérémonie très officielle, le 12 novembre.

Le lieutenant Charlie Brault, devant la gendarmerie des Herbiers. Sa prise de poste doit, c’est la tradition, faire l’objet d’une cérémonie très officielle, le 12 novembre. | Ouest-France

Cet enfant de la balle, natif de Fougères, est le nouveau patron de la gendarmerie des Herbiers. La capitale du bocage est sa 5e affectation. Et son premier choix.

Depuis le mois août, le lieutenant Charlie Brault est à la tête de la communauté de brigades de gendarmerie des Herbiers et de Saint-Fulgent.

Ce père de famille de 43 ans, natif de Fougères (Ille-et-Vilaine) a des passions à défendre. Celle qu’il a pour son métier, d’abord. Ce fils de gendarme a fait toutes ses gammes, y compris son service militaire, dans la gendarmerie, entre Châtellerault, Argentan puis le Loir-et-Cher, département où il restera un moment.

Licence d’Histoire

Il est enfin titulaire d’un licence d’Histoire obtenue au Mans, une passion intacte. Qui lui a permis de savourer pleinement, par exemple, sa mission de sécurisation des cimetières militaires pendant le 60e anniversaire du Débarquement de Normandie.

Le voilà donc arrivé aux Herbiers. Sa 5e affectation et son plus gros poste. “Ça a été mon premier choix sur 205 postes possibles”, au lendemain de son concours d’officier. “La Vendée est un département attractif, chargé d’Histoire, avec le Puy du Fou, les Guerres de Vendée, le Mont des alouettes et sa légion romaine. Et puis le littoral est à une heure.”

Portrait complet à lire ce mardi 13 octobre dans Ouest-France, édition Les Herbiers-Montaigu 

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *