Les gendarmes saisissent plus d’un kilo d’héroïne à Épernay

Vendredi matin, Un Sparnacien, âgé de 38 ans et sa compagne, âgée de 29 ans, ont été interpellés de retour de Hollande où ils se fournissaient en drogue.

L’héroïne était cachée dans le sac à main de la jeune mère de famille.

L’héroïne était cachée dans le sac à main de la jeune mère de famille.

Depuis le début de l’année, des renseignements des gendarmes faisaient état de l’existence d’un trafic d’héroïne sur le secteur d’Épernay.

Rapidement, la section de recherches de Reims identifie un couple qui réalise plusieurs trajets mensuels à Maastricht pour s’approvisionner en stupéfiants et alimenter le trafic local.

L’imminence d’un nouvel aller-retour aux Pays-Bas étant détectée, un dispositif d’interpellation a été mis en place par la section de recherches. Le GIGN, la brigade de recherches et le Peloton de surveillance et d’intervention de gendarmerie (PSIG) de la compagnie de gendarmerie départementale d’Épernay ainsi que d’une équipe cynophile du PSIG de Reims ont ainsi participé à l’interpellation du couple, devant son domicile.

Les perquisitions permettent la découverte de 1,01 kg, d’héroïne1, 1 300€ en numéraire et du matériel de pesage. La marchandise vaudrait jusqu’à 40 000 € à la revente.

Placés en garde à vue, ils ont été présentés en comparution immédiate, ce lundi. Comme la loi les y autorise ils ont demandé un délai pour préparer leur défense. Ils seront jugés le 13 mars. Dans l’attente du renvoi, les mis en cause ont été placés en détention provisoire, à la maison d’arrêt de Châlons-en-Champagne.

Source : L’union

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.