Les gendarmes perdent un grand ancien: le général Beaudonnet est mort le 16 avril

beaudonnet.jpg

Lu sur le site des Amis de la Gendarmerie:

“Le Général (2s) Louis BEAUDONNET est décédé dans la nuit du 15 au 16 avril 2014, dans sa 91ème année, à l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce à Paris. Les obsèques auront lieu le mardi 22 avril 2014 à 11h aux Invalides, où se déroulera une cérémonie religieuse suivie des honneurs funèbres et militaires. Engagé volontaire en 1941, élève gendarme en 1943, ce grand soldat a effectuée une longue et brillante carrière en gendarmerie, essentiellement sur des théâtres extérieurs, marquée par des engagements successifs en Indochine, au Togo puis à nouveau en Indochine et en Algérie jusqu’en 1966. Il servit ensuite en gendarmerie mobile (GM) à Bron, puis au sein des forces françaises en Allemagne et termina sa carrière en 1981, à la tête du 2ème groupement de GM à Maisons-Alfort.
Figure emblématique des Amis de la gendarmerie, il symbolisait le devoir de mémoire. Le général Beaudonnet était grand officier de l’ordre de la Légion d’honneur et grand croix de l’ordre national du Mérite. Croix de guerre 1939-45, Croix de guerre des TOE et Croix de la Valeur Militaire, il a fait l’objet de 10 citations. Il portait également de nombreuses décorations françaises et étrangères.”

9782110963185-0.jpg

En 2008, cet officier supérieur (le plus décoré de la gendarmerie) avait publié un livre de souvenir: De Verdun à Saigon. Puis en 2012, un livre sur l’Algérie où il a servi à partir de 1956:

livre%20beaudonnet.jpg

Source : Lignes de Défense

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *