Les gendarmes patrouillent aussi à VTT

La patrouille VTT avec le major Turenne et le capitaine Salmon./Photo DDM.
La patrouille VTT avec le major Turenne et le capitaine Salmon./Photo DDM.

Doté de deux VTT, le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) est à pied d’œuvre, depuis ce vendredi, pour patrouiller dans les rues de la bastide et dans ses abords immédiats. Des patrouilles, comme l’a rappelé le major Bruno Turenne, commandant du PSIG, coordonnées en binôme. L’objectif clairement défini par les autorités étant de mener à bien des actions de prévention contre les vols, les cambriolages, les incivilités… Mais aussi de renforcer les contacts avec les habitants, comme avec les passants. «En fait, défend le major Turenne, cela nous permettra d’avoir une plus grande proximité avec les personnes âgées, les collégiens, les lycéens, les commerçants, mais aussi l’ensemble de la population».

«Le VTT, rappelle le capitaine Salmon, commandant en second de la compagnie de gendarmerie de Villefranche, apporte une grande souplesse de mobilité, une plus grande discrétion dans les interventions rapides, efficaces, et occultant les difficultés de circulation.» De plus, la perception auditive s’avère bien meilleure que dans une voiture. Lorsqu’ils circuleront à VTT, les gendarmes seront clairement identifiés, compte tenu du fait que la population voit, aussi, les uniformes d’une manière différente. «C’est une façon de faciliter le contact, d’avoir une réactivité encore plus importante, de pouvoir s’engouffrer dans les ruelles avec une visibilité accrue dans les endroits compliqués», défend le capitaine Salmon. De plus, ces gendarmes sur leurs deux-roues seront en relation directe par radio ou par téléphone avec les patrouilles en voitures.

«Ce moyen de lutter contre la délinquance de proximité poursuit là sa vocation première, à savoir la prévention», apprécient les responsables des services de gendarmerie.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.