Les gendarmes de l’Eure lancent un appel à témoins pour retrouver un jeune homme

La gendarmerie de Pacy-sur-Eure mène actuellement une enquête pour retrouver Flavien Doumec-Lacoste. Il n’a plus donné signe de vie à son entourage depuis son départ du domicile familial situé à Caillouet-Orgeville jeudi 14 mai aux alentours de 8 h 30.

Les gendarmes de l’Eure lancent un appel à témoins pour retrouver un jeune homme
La gendarmerie de Pacy-sur-Eure mène actuellement une enquête pour retrouver Flavien Doumec-Lacoste. Il n’a plus donné signe de vie à son entourage depuis son départ du domicile familial situé à Caillouet-Orgeville jeudi 14 mai aux alentours de 8 h 30.

 

La gendarmerie de Pacy-sur-Eure mène actuellement une enquête pour retrouver Flavien Doumec-Lacoste. Il n’a plus donné signe de vie à son entourage depuis son départ du domicile familial situé à Caillouet-Orgeville jeudi 14 mai aux alentours de 8 h 30. « Il s’est levé comme à son habitude. Sa sœur de treize ans a pris le petit-déjeuner avec lui à 8 h. Elle est ensuite remontée dans sa chambre pour se changer et l’a entendu partir aux alentours de 8 h 30 », témoigne Eva Delamarre, la mère de Flavien.

« Il s’est volatilisé »

Ce matin-là, le jeune homme de 18 ans avait prévu de prendre le bus qu’il emprunte chaque semaine, lors de son jour de repos, pour aller à Évreux. Il souhaitait s’y rendre jeudi pour acheter une laisse à son nouveau chien. Deux kilomètres séparent l’arrêt de bus, situé sur la route nationale 13, du domicile familial. Le chien de la gendarmerie aurait perdu la trace de Flavien à 300 mètres de l’arrêt. Selon sa mère, il part souvent pour la journée, rejoindre des amis. « Il prend toujours le dernier bus à 18 h pour être de retour à la maison avant le dîner. Jeudi, à 19 h, ne le voyant pas arriver, je lui ai envoyé un message pour savoir où il se trouvait. J’ai reçu un accusé de réception mais pas de réponse. » Eva Delamarre tentera de joindre son fils pendant toute la soirée. « J’ai également joint son patron et une très bonne amie. Aucun n’a réussi à le contacter. Il s’est volatilisé. Ça ne lui ressemble pas. »

La veille, sa mère l’avait récupéré à sa descente de bus, à Pacy-sur-Eure. « Il rentrait du CFA (centre de formation des apprentis, ndlr). Il devait être en congé jeudi et vendredi. Tout allait bien. Il avait hâte de promener son chien. »

Vendredi 15 au matin, Eva Delamarre s’est rendue à la gendarmerie de Pacy-sur-Eure pour signaler la disparition de son fils. « D’après leurs premières recherches, Flavien aurait reçu un coup de téléphone de son ex-petit ami dans la nuit de mercredi à jeudi. Ils sont restés en ligne pendant quatre heures. »

Pour l’heure, la gendarmerie refuse de communiquer sur l’affaire. Des recherches sont en cours pour retrouver le jeune homme.

Source : Paris Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.