Les gendarmes arrivent

Les renforts en gardarmerie annoncés par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, après le meurtre de Yohann Équinoxe, arrivent ce dimanche.

 Le lycéen de 15 ans allait prendre le bus scolaire pour rentrer chez lui à Saint-François, quand il a été agressé par un jeune du même âge qui voulait lui dérober son portable. Yohann ne se serait pas laissé faire et aurait reçu sept coups à l’arme blanche dont deux qui auraient causé la mort.
Face à ce nouveau drame, le ministre de l’Intérieur avait ordonné mercredi, le déploiement immédiat de quatre pelotons de gendarmerie mobile supplémentaires, soit 70 gendarmes. Ces derniers seront accueillis dans l’après-midi par le préfet Jacques Billant, à la caserne de Petit-Pérou aux Abymes, qui leur présentera leurs missions.
Les gendarmes seront sur le terrain dès lundi matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.