Les enfants découvrent la gendarmerie

Éducation

Dans la cour de la gendarmerie./Photo DDM, M.D
Dans la cour de la gendarmerie./Photo DDM, M.D

Cette année, le projet du temps périscolaire avait pour fil conducteur «L’enfant et son village». Les enfants qui participent aux nouvelles activités périscolaires ont découvert le village sous toutes ses facettes grâce au travail et à l’implication des animatrices : son histoire, son patrimoine architectural, ses habitants, les zones géographiques, les différents services présents sur la commune… Vendredi dernier, sur le temps périscolaire, les enfants de CE2 et CM2 ont passé l’après-midi à la gendarmerie de Lanta. Dans le cadre d’une démarche partenariale entre la municipalité et la gendarmerie, la brigade locale s’est fortement impliquée dans cet événement. Différents ateliers ont été organisés. Une voiture de gendarmerie était dans la cour et les gendarmes ont présenté le matériel utilisé sur la route pour signaler leur présence, pour la protection de tous. Le véhicule a été décrit (radio, gyrophare, haut parleur…) ainsi que le matériel que porte le gendarme sur lui (menottes, bâton de protection télescopique…). Plus loin, un motard présentait sa moto et dialoguait avec les enfants sur le déroulement d’une interception, le code de la route… Un maître-chien était présent avec Ulka la chienne âgée de 7 ans et demi : elle recherche des personnes disparues, des malfaiteurs, est dressée aussi au mordant. Le maître-chien a montré aux enfants tout le matériel d’attaque et de protection. Certains ont même fait des essais de casque ou de gilet d’intervention. La police technique et scientifique de la Gendarmerie Nationale était là : les jeunes Lantanais ont pu faire des relevés d’empreintes et ont écouté avec attention les explications sur les enquêtes. Les gendarmes ont fait visiter la caserne, ont décrit leur métier, ont répondu aux questions des enfants. Cette visite sur le terrain a permis aux enfants de bien comprendre que la gendarmerie fait partie de la vie du village et du territoire.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.