Le squelette d’un Poilu déposé dans un carton devant l’Ossuaire de Douaumont

Le parquet de Verdun ouvre une enquête après la découverte mercredi dernier d’un carton déposé devant l’Ossuaire de Douaumont. Il contenait des ossements d’un poilu de la guerre 14-18 avec sa plaque correspondant à l’identité d’un soldat originaire de la Marne, mort en 1916 sur le champ de bataille

RF9ovkg82JeIxi

Douaumont, France

Qui a déposé ce carton devant l’ossuaire de Douaumont et surtout pourquoi s’en être débarrassé en toute discrétion ?

A ces questions, Olivier Gérard, le directeur de l’Ossuaire ne sait que répondre. C’est lui qui mercredi dernier, lors de son habituelle tournée pour vérifier les lieux est tombé sur ce carton.

“Le squelette paraissait complet, il y avait aussi des objets personnels et une plaque d’identité sur laquelle il était indiqué qu’il s’agissait d’Eugène Mérat, un soldat originaire de la Marne et dont le nom figure bien sur le registre des soldats morts pour la France. Eugène Mérat a été tué en 1916 sur un champ de bataille de Verdun“. Pour la suite, Olivier Gérard renvoie vers le parquet de Verdun qui a ouvert une enquête comme le stipule le protocole.

Retrouver sa famille et lui offrir une sépulture digne

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie de Verdun. Les ossements ont été analysés par un médecin légiste. Ils correspondent bien à ceux d’un soldat de la première guerre mondiale mais des analyses plus poussées devront dire si le squelette appartient bien à celui d’Eugène Mérat.

Il s’agit donc aujourd’hui de retrouver sa famille s’il en a, et de lui offrir une sépulture digne de ce nom mais les enquêteurs aimeraient également retrouver celui ou celle qui a déposé le carton. Peut-être s’agit-il d’un passionné de la première guerre qui a découvert les ossements et qui ne veut pas être identifié car la fouille des champs de bataille est interdite.

L’Ossuaire de Douaumont abrite, lui, les restes de 130 000 soldats inconnus.

Source : News Republic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *