Le Quesnoy: gendarmerie, parcours éco-citoyen et Refresco, trois chantiers pour 2016?

À défaut de figurer dans le bilan de 2015, la construction de la nouvelle caserne de gendarmerie du Quesnoy devrait pouvoir entrer dans celui de l’année qui s’ouvre. Début du chantier, le 25 janvier. Si tout va bien, l’extension de Refresco reste un objectif pour 2016.

1670289308_B977591469Z.1_20160116182205_000_GC860BN0F.1-0.jpg

Maire avant tout

Elle a gardé le sujet du cumul pour la fin de son long discours de vœux, samedi soir. Marie-Sophie Lesne, intronisée vice-présidente du conseil régional le 4 janvier, ne pouvait l’esquiver. Ferme : « Je peux vous assurer que je ne lâcherai rien », répond-elle à ceux qui se poseraient la question de sa capacité à tout mener de front : maire du Quesnoy, vice-présidente à la communauté de communes du Pays de Mormal et vice-présidente de la Région en charge d’élaborer derechef un plan d’urgence pour l’agriculture. « Mon engagement est avant tout quercitain », a-t-elle assuré encore, comptant aussi sur « mon équipe sur laquelle je m’appuierai un peu plus sans doute ».

D’une année à l’autre

Comme dans beaucoup d’autres communes, à l’heure des économies nécessaires, Marie-Sophie Lesne a insisté sur les ressources puisées dans le fonctionnement interne de la Ville. Plus de travail en régie, notamment dans les écoles, des contrats d’assurance revus – qui font économiser 100 000 € par an compensant en partie la baisse des dotations d’État qui s’élève à 120 000 € –, et un « personnel municipal à la hauteur » de ces enjeux. Annoncés à la même époque l’an passé, les travaux du nouveau collège (35 M €) sont bien avancés pour l’ouverture en septembre. Côté gare, ce quartier qu’elle veut « transformer », le pôle multimodal (3,3 M €), réalisé, lui, en maîtrise d’ouvrage communale et « initié par l’équipe précédente », est achevé.

Et pour 2016 ?

Il aurait dû intégrer le bilan mais se retrouve au chapitre des projets toujours à venir. Le chantier de la nouvelle gendarmerie, route de Louvignies-Quesnoy, doit démarrer « le 25 janvier ». Enfin. Les modifications requises par l’architecte des bâtiments de France ont obligé à décaler les travaux qui devraient durer dix-huit mois.

Quant au projet conséquent (plus de 50 M €) de Refresco de construire une nouvelle usine d’embouteillage, plus grande, Marie-Sophie Lesne n’apporte pas encore de confirmation, disant vouloir laisser « la réponse aux responsables de l’entreprise », mais elle s’avoue « sereine sans céder à un excès de confiance ». Elle devrait signer le permis « la semaine prochaine ». Sans doute de bon augure. La friche de 7 ha possiblement laissée par l’entreprise pourrait alors un jour accueillir des projets immobiliers, rêve déjà l’élue. Une convention passée avec l’Établissement public foncier a déjà permis d’engager des études pour définir un projet. « Nous sommes fin prêts . »

Enfin, le parcours pédagogique éco-citoyen, financé à 70 % par la Région, s’installera cette année à la place du mini-golf. « Première phase de la modernisation de la base de loisirs », pour laquelle une étude a été engagée, il comportera notamment une volière destinée à accueillir des oiseaux blessés en convalescence. Là aussi, les ouvriers vont se mettre au travail « dans dix jours ».

D’autres perspectives

Le centre Lowendal sera bientôt chauffé au bois, les demandes de subvention devant être déposées. « Une sacrée économie » en perspective qui permettra de surcroît de faire travailler la filière bois assure le maire.

Subventions obtenues pour l’aménagement intérieur de la porte Saint-Martin, voué à devenir un centre d’interprétation des remparts et une salle pour le théâtre Bimberlot qui sera « effectif cet été ».

Réaliser une médiathèque départementale, en réunissant le Département, la Ville et la CCPM autour du projet, près du pôle gare, figure au rang du projet.

Marie-Sophie Lesne a encore évoqué, à plus long terme, la candidature du Quesnoy pour le classement des remparts au patrimoine mondial de l’Unesco, comme la reconversion du château Marguerite de Bourgogne.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.