Le patron de la compagnie de Rennes part

Marc de Rémond du Chélas est arrivé en 2010 à Rennes.

Marc de Rémond du Chélas est arrivé en 2010 à Rennes. |

Marc de Rémond du Chélas quittera cet été la compagnie de gendarmerie de Rennes.

C’est l’une des plus grandes de France avec ses 217 gendarmes répartis dans sept brigades territoriales, une brigade de recherches et un PSIG (peloton de surveillance et d’intervention). Cette compagnie couvre 30 communes autour de Rennes. Le chef d’escadron va rejoindre l’école de gendarmerie de Melun, où il sera formateur au département défense.

Marc de Rémond du Chélas aura passé quatre ans à Rennes : « Je me souviens de mon arrivée en août 2010. Ça a commencé sur les chapeaux de roue avec un homicide et un Space un peu agité. Il a fallu ensuite découvrir la circonscription, le personnel des brigades, les partenaires… C’était une période intense. »

Autres moments marquants : le meurtre d’Anne Caudal à Bruz en juillet 2011, les tortures infligées à un jeune homme dans la même commune en janvier 2013 ou encore l’enquête sur les Vory, ces cambrioleurs des pays de l’Est.

À quelques semaines de son départ, l’officier, apprécié pour ses qualités humaines et sa bonne humeur, tient à remercier ses équipes : « On leur demande beaucoup au quotidien, ils font un travail de qualité. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.