Le ministre de l’Intérieur au Fic 2014

Mardi 21 janvier 2014, la 6e édition du Forum international de la cybersécurité (Fic), sur le thème « Identité numérique et Confiance » , a ouvert ses portes à LILLE (59 – Nord) pour deux jours de débats, de conférences et d’allocutions ministérielles. Cette première matinée a été marquée par la présence du ministre de l’Intérieur, M. Manuel VALLS.

http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/var/ezwebin_site/storage/images/media/images/fic1/47810-1-fre-FR/FIC1.jpg

Le forum a été conjointement ouvert ce matin par Monsieur Pierre de SAINTIGNON, 1er  vice-président du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, et le général d’armée Denis FAVIER, directeur général de la gendarmerie nationale, en présence notamment du général (2S) Marc WATIN-AUGOUARD, directeur du Centre de recherche de l’EOGN et co-fondateur du Fic.

Tandis que se tenait la première séance plénière sur le thème : « La cybercriminalité est-elle un échec ? », le DGGN est allé à la rencontre des écoliers de CM2 de l’école primaire Roger-Salengro de HALLENNES-LES-HAUBOURDIN. Après quelques échanges avec les enfants, leur enseignante et l’adjudant-chef Didier DESCAMPS, de la BPDJ de VALENCIENNES (59), le général d’armée FAVIER, Monsieur Éric LEMAIRE, président d’Axa Prévention, Monsieur Christian WASSENBERG, directeur académique des services de l’éducation nationale du Nord, le GDI GÉRAUD et Monsieur André PAU, maire d’HALLENNES-LES-HAUBOURDIN ont procédé à la remise des permis Internet.

À 11 heures, le ministre de l’Intérieur, Monsieur Manuel VALLS a été accueilli sur le FIC par le DGGN et les différentes autorités présentes. Après une brève présentation de la classe de CM2 mise à l’honneur, le ministre a remis à son tour le permis Internet à trois écoliers.

Il s’est ensuite adressé à l’ensemble des participants, soulignant « la réputation établie de cet espace de débats et d’échanges » , dont  « le caractère précurseur démontre que la gendarmerie et la police nationales sont en phase avec leur temps » .

Il a rappelé que l’État se doit d’assumer son rôle dans la sphère virtuelle comme dans la vie quotidienne et d’y  « assurer la sécurité de ses concitoyens, des entreprises et plus largement de la Nation » . M. VALLS a annoncé que « d’ici quelques mois, nous aurons un arsenal juridique complet et solide »   pour lutter contre les cybermenaces.

Pour le ministre de l’Intérieur, la lutte contre la cybercriminalité demande d’intégrer une triple exigence : avoir une bonne connaissance des usages et des menaces potentielles dans le cyberespace, adopter une réponse opérationnelle en portant une attention particulière à la prévention et développer la coordination interservices afin d’être en mesure d’appréhender des menaces toujours plus diverses. « Seule une démarche globale peut nous permettre de prendre la mesure d’une menace globale » , a-t-il déclaré. « Cela passe par une démarche décloisonnée entre les différentes matières et les services » .

M. VALLS a notamment félicité  « les actions de la gendarmerie et de la police nationales à destination des plus jeunes » , citant en exemple le Permis Internet initié par notre Institution. Le ministre souhaite que soit menée « une réflexion de fond au sein du ministère pour piloter et coordonner la lutte contre les cybermenaces » et a demandé à ce titre au DGGN et au DGPN de lui proposer dans les prochains mois « une stratégie de lutte contre les cybermenaces, ainsi qu’un plan d’action. ».

Le ministre de l’Intérieur a ensuite visité le salon, allant notamment à la rencontre des enquêteurs N-TECH de la RGNPC, présents tout au long des deux jours sur le stand du ministère de l’Intérieur, où ils proposent des démonstrations et répondent à toutes les interrogations des participants.

Retrouvez l’intégralité du programme en cliquant ce lien external link.

Sources : SIRPA gendarmerie

Credits photo : ©Sirpa gendarmerie/ MAJ. F. BALSAMO

Contact : SIRPA Gendarmerie

Source : Gendarmerie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.