Le ministre de l’Intérieur a inauguré la gendarmerie

Les nouveaux locaux de la gendarmerie de Salles-Curan ont été inaugurés par le Ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve./Photo DDM, F.S.
Les nouveaux locaux de la gendarmerie de Salles-Curan ont été inaugurés par le Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve./Photo DDM, F.S.

L’adjudant-chef Éric Vaillant qui commande les 3 brigades de proximité (Salles-Curan, St Beauzély et Vezins de Lévezou) avait réuni ses troupes, vendredi 27 mai, à Salles-Curan pour accueillir Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, venu inaugurer la caserne de gendarmerie qu’ils occupent depuis le 1er décembre 2015. Préfet de l’Aveyron, procureur de la République, colonels de gendarmerie, parlementaires, élus régionaux et locaux… mais aussi les sapeurs-pompiers, anciens combattants et les chefs d’entreprise qui ont travaillé à la réalisation de cet ouvrage entouraient Maurice Combettes, maire de Salles-Curan et Arnaud Viala, président de la communauté de communes Lévezou-Pareloup qui ont prononcé des discours d’accueil chaleureux avant que le ministre s’exprime à son tour après avoir coupé le ruban. Dans son allocution, le ministre a exprimé en son nom la reconnaissance de la Nation aux actions des gendarmes et des pompiers. Appréciant le respect et la considération de la population pour les forces de l’ordre qui la protègent, il rassurait le maire quant à sa demande de moyens supplémentaires pour renforcer l’équipement nautique de la caserne qui doit assurer la surveillance des 1 200 hectares du plan d’eau navigables, dont la fréquentation devrait s’accroître avec l’obtention prochaine du label Pavillon Bleu pour l’une des plages du lac de Pareloup. Achevant là, une journée de déplacement éprouvante, Monsieur Cazeneuve s’est accordé quelques instants de détente pour s’entretenir spontanément avec les invités du buffet servi en son honneur, s’enquérant de la fréquentation touristique, de la température de l’eau. Il n’a pas manqué de signer les livres d’or de la gendarmerie et de la municipalité imitant ses illustres prédécesseurs dans cet exercice, Charles de Gaulle le 21 septembre 1961 et Jacques Chirac, le 15 novembre 1985.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.