Le maire patrouille de nuit avec les gendarmes

Au centre, Didier Cujives prêt pour une patrouille de nuit./Photo DDM

Avec le gilet pare-balles, le maire, Didier Cujives, a accompagné le lieutenant Romain Vezin, commandant de la communauté de brigade de L’Union et le lieutenant-colonel de réserve, Jacques Dahan, pour une patrouille de nuit afin de se rendre compte du travail de ces hommes.

Au programme, pas de mission particulière mais un lien constant avec la radio pour répondre à tous les problèmes qui pouvaient se poser au fil de la nuit. Et la nuit fut chargée ! Le territoire de la communauté de brigade de L’Union est vaste, les appels radios ont été nombreux et les interventions multiples. Cette immersion dans le travail de la gendarmerie, a permis à Didier Cujives de faire plusieurs constats : «J’ai été impressionné par le professionnalisme de la gendarmerie, sa rapidité d’intervention et de la multiplicité des tâches», souligne-t-il, ajoutant qu’après un appel, une patrouille de gendarmerie met en moyenne neuf minutes pour se rendre sur les lieux. Impressionné aussi par les qualités d’écoute de ces hommes qui agissent avec beaucoup de sang-froid. «Les gendarmes n’agissent pas seulement dans le domaine de la répression, mais aussi dans la prévention», précise cet élu.

Mieux connaître le fonctionnement de la gendarmerie, c’est nécessaire pour les maires qui sont également officiers de police. C’est la raison pour laquelle la Communauté des communes des Coteaux du Girou proposera prochainement aux élus une formation réalisée par l’Agence technique départementale du conseil général sur les pouvoirs de police du maire.

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.