Le déclin de la France sous fond de trahison

Par WD

Depuis que Rothschild a mis main basse sur la France en dégageant De Gaulle, notre pays plonge inexorablement dans les limbes de l’insignifiance. Tout a commencé avec l’annonce de son premier VRP Pompidou qui avisait sans trembler « qu’il en était fini avec un état protecteur et paternaliste … que les Français allaient être mis en concurrence entre eux pour le plus grand bien économique ». Le ton était donné et personne à cette époque n’avait moufté, personne n’avait projeté qu’en mettant en rivalité les dynamiques et les forces vives de ce pays, elles allaient se détruire, aidées en cela par une fiscalité hallucinante pour ne pas dire spoliatrice. 50 ans après nous voyons le résultat. La France a perdu son industrie, son agriculture, ses fleurons économiques et ses génies pluridisciplinaires. Elle ne crée peu ou prou de la richesse, ce qui fait par mécanique qu’elle s’appauvrit. Ce phénomène s’aggrave avec son endettement amorcé depuis Janvier 1973. Paupérisation plus endettement donne l’effondrement. En signant le Lend-Lease Act, l’Ukraine rentre dans cette spirale mortifère, mais ce n’est pas notre problème. Le notre est celui où Macron a magouillé pour donner à la ploutocratie les derniers relents de notre capacité industrielle avec en sous-jacent le savoir-faire. Il a mis aussi en pâture privée les composantes sociales et stratégiques de notre pays. La dernière en date, la perte de la société Exxelia, usine française du composant électronique de haute technologie au profit américain. On peut dire que depuis 5 décennies, nos dirigeants ont fait acte de trahison constant impardonnable.

Potentiellement, la France a encore 4 segments qui font qu’elle est encore considérée comme une puissance mondiale.

1)- Elle a un poste permanent au conseil de sécurité.

2)- Elle est une puissance maritime potentielle.

3)- Elle est une puissance nucléaire.

4)- Elle est la grande puissance militaire de l’UE.

Toutefois, ces quatre morceaux sont convoités par l’ineffable Imperium anglo-américain. Son poste permanent au conseil de sécurité va être refilé soit à l’UE soit à l’Allemagne ce qui revient au même puisque ces deux entités sont dans les mains des USA. Ce qui fera que l’Uncle Sam aura une voix supplémentaire dans le top 5 des permanents, qui sont pour mémoire, la Chine, les USA, la France, l’Angleterre et la Russie. Trois voix contre deux ça va faire mal d’autant que la Chine et la Russie sont dans le collimateur des fourbes occidentaux.

Notre puissance nucléaire tout comme notre vitalité militaire (technologique et ingénierie comprises) vont se transférer à l’Allemagne donc aux USA. En cerise sur le gâteau, nous perdrons les capacités industrielles et notre process nucléaire à caractère stratégique. Nous allons donc aussi abandonner notre dissuasion nucléaire, notion majeure en terme de défense nationale. Si cette donation n’est pas de la haute trahison qu’est-ce ? Que disent nos fameux généraux sur ce sujet ? Ils ne sont pas très prolixes. Il est vrai qu’ils préfèrent jouer les Gamelins de service à la télévision à propos de l’Ukraine plutôt que de mettre les débats et les enjeux importants devant les Français qu’ils sont censés protéger.

Notre espace maritime est conséquent. Il est au deuxième rang mondial, juste après les USA avec 10 millions de Km2. Il se compose de le Polynésie qui représente 47 % de cet espace, la Nouvelle Calédonie 14 %, Clipperton 4 %, Wallis et Futuna 3 %, la métropole 4 %, les Antilles 1 %, la Guyane 1 %, Mayotte 1 %, les îles éparses 6 %, St-Pierre et Miquelon 0,12 %, l’île de la Réunion 3 % et les îles subantarctiques 16 %. Il ne sera pas étonnant de voir cet espace maritime ultramarin être vendu pour éponger nos dettes. C’est la méthode « Grecque », en référence à la privatisation du patrimoine et des infrastructures portuaires suite à la crise 2008-2010. Ce fut aussi la méthode que Napoléon utilisa pour financer ses guerres en vendant la Louisiane aux USA. Nous pouvons aussi projeter des menées indépendantistes colorées pour les faire rentrer dans le giron des USA. Le but actuel pour les gougnafiers Yankees est triple :

1)- S’accaparer les ressources naturelles de certaines îles et zones comme la Nouvelle-Calédonie, Clarion-Clipperton et la Polynésie pour exploiter nickel, or, thallium, cobalt, manganèse, argent, lithium, cuivre, zinc, platine, antimoine et des terres rares (l’yttrium et le dysprosium) qui sont présents dans ces fonds marins. D’après les spécialistes, « les quantités seraient bien plus vastes qu’à la surface. De surcroît, leur concentration est bien plus élevée que dans les gisements terrestres ». Évidemment, le coût environnemental passe à la trappe d’autant que la technologie n’est pas encore au point.

2)- « Encercler » d’avantage la Chine et les membres majeurs de l’OCS. Ainsi, ils contrôleront les chemins commerciaux et le cas échéant, ils se feront un devoir d’arraisonner les cargos concurrents pour des motifs bien frelatés comme de coutume. Avec cet espace maritime conquis, les USA domineront le Pacifique et ce n’est pas une bonne nouvelle pour la paix dans le monde. Tout l’enjeu géopolitique actuel est là.

3)- Sortir la France du Pacifique pour rogner d’avantage sa puissance et sa présence dans la région avant qu’un souverainiste ne vienne au pouvoir de ce pays et ne dérange le plan hégémonique.

N’oublions pas que l’obsession des USA est d’être la seule super-puissance du monde. Pour se faire, ils utilisent toutes les méthodes pour détruire ses ennemis. Guerre, embargo, révolution, indépendance, endettement, corruption des élites locales, toutes les tactiques sont exploitées suivant le cas de figure. Par tous les moyens, il faut qu’ils obtiennent la fragmentation des pays et des continents pour les affaiblir au point de les asservir avec en bonus la spoliation de leurs ressources.

A ce jour, la France est devenue un nain économique, un nabot technologique. Elle est Archimède sans baignoire. Elle a perdu tous ses bijoux de famille par la faute de certains de ses membres corrompus. Ils les ont revendu à vil prix à quelques receleurs mondialistes. Notre pays a perdu toute crédibilité dans la communauté internationale tant elle a gâché sa prestance, son caractère et son intelligence. Son corps diplomatique n’est plus que Pantalonnade. Elle est détestée à juste titre en Afrique. Elle n’est plus un phare civilisationnel. Elle n’est plus rien sinon un sujet de moquerie dans les sphères dominantes. Elle n’est plus qu’un espace d’endormis qui entre deux phases oniriques se renient entièrement.

WD

Répondre à Cuncolta Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.