Le covidisme, nouvelle religion

Soyons tous hérétiques !

Texte anonyme publié par La Rose Blanche

samedi 18 septembre 2021, par Lionel Labosse

« Le covidisme est un mouvement religieux qui trouve son origine en Chine en 2019 et qui se propagera en France courant mars 2020. Il est basé sur la croyance en un virus qui serait mortel si l’on ne suit pas à la lettre les lois & préceptes de la religion. Le principal prophète en France est Olivier Véreux, il est assisté d’un clergé composé du président de la république covidiste française & de son premier ministre qui sont chargés de l’assister dans l’application des préceptes stricts du covidisme.
Les plateaux de télévision deviennent alors des lieux de cultes où les disciples expérimentés viennent prêcher la bonne parole covidiste, ils vont de paroisse en paroisse, BFM, LCI, CNEWS… expliquer que nos enfants peuvent tuer leur grand-mère avec un bisou.

No vax lives matter. © t.me/laroseblanchefr

Curieusement, dans un pays où la religion est moquée ou diabolisée, le covidisme trouve ses adeptes. Le pratiquant s’adonne à des rituels quotidiens tels que le lavage de mains au gel hydro-alcoolique dix fois par jour. Il porte également des signes ostentatoires tels que le masque chirurgical ou la visière, ceci en pratiquant la distanciation sociale.
Sous le commandement des grands prophètes Véreux, Macaron & Castête pour les plus connus, les adeptes se retrouvent périodiquement assignés à résidence avec interdiction de sortir sous peine de sanctions, du jamais vu dans la pratique d’une religion.
Début novembre 2020, le disciple Jean-Michel Blanquette a pour mission d’enseigner le covidisme aux enfants à l’école, et c’est ainsi qu’ils seront soumis dès le plus jeune âge aux mêmes rituels que leurs parents, à savoir, masque obligatoire, lavages de mains au gel hydro-alcoolique, distanciation sociale, mais aussi désormais au parquage par classe, méthode directement inspirée de l’élevage intensif.

Macronistan, visuel de CND, site Ricochets. © CND Ricochets

Début 2021, il est désormais possible de communier par le saint sacrement du vaccin. C’est à ce moment-là qu’apparaissent différents courants de pensée. On en compte quatre en France, les Pfizeristes & les modernistes, viennent ensuite les Astra-zenechiste et les Jansenistes. Ces deux derniers, peu populaires finiront par s’éteindre. La communion par injection donnera à l’adepte des privilèges, notamment l’accès illimité à certains lieux de vie. Il faut savoir qu’en l’an de grâce 2021, les impies, les athées du covidisme sont bannis de certains lieux tels que les restaurants, les bars, les cinémas, les piscines, les campings, les clubs de sport & même de l’hôpital. Seul un rituel d’initiation répété qui consiste à se faire ramoner le nez avec un coton tige permet un accès limité en ces lieux.

Les Amants de la piquouze, par La Rose Blanche © t.me/laroseblanchefr

Cette nouvelle religion basée sur la sainte science fait quasi l’unanimité parmi les médecins qui s’assurent de bien en faire appliquer les préceptes motivés par le clergé qui s’occupe de les rémunérer grassement. Cependant, certains médecins intègres décident de créer une fronde en accusant certains de leurs confrères de conflits d’intérêt avec certaines églises covidistes toujours avides de vendre leurs hosties au meilleur tarif. Dès lors, ceux-ci seront jetés en pâture sur la place publique, moqués, diabolisés, accusés de charlatanisme et parfois destitués de leur fonction.
Outre ces personnalités publiques sulfureuses, une frange de la population doute des principes et des fondements même du covidisme, certains même n’y ont jamais cru. Ces païens, ces hérétiques sont appelés complotistes par le clergé. Leur non-adhésion les conduira à être bannis de leurs cercles d’amis, de leur famille. D’abord reclus, ils chercheront par la suite des congénères, errant comme des âmes en peine le samedi dans les rues des grandes villes pour faire entendre leur voix, celle des parias que la république covidiste française a tenté d’étouffer en vain.

Ça fonctionne comme ça pour les moutons. © anonyme

Ces impies, ces rebelles ne cesseront de réclamer vérité & justice et tenteront par tous les moyens nécessaires de sortir leurs amis & leur famille de l’enfer covidiste afin de les ramener à la réalité d’un monde où l’humain vit libre et en harmonie avec les siens & la nature.
C’est alors que nous avons vu fleurir sur les poteaux, les bancs publics, les caddies de supermarchés, les ascenseurs, les bus, les trains, les tramways, les poubelles, les toilettes, les feux tricolores, les panneaux d’affichage, de signalisation, sur le mobilier urbain en tout genre, une ribambelle de petits papiers autocollants estampillés d’une Rose blanche qui aurait par la piqure de ses épines, la faculté de faire revenir le monde à la raison… »

Hommage au Pr Luc Montagnier par La Rose Blanche. © t.me/laroseblanchefr

La Rose Blanche est un collectif informel mondialisé qui propose dans toutes les langues des visuels pour imprimer des auto-collants anticovidistes de contre-propagande. Attention : cet article contient deux visuels qui ne sont pas issus de La Rose Blanche.

Si vous avez aimé cet article, vous apprécierez peut-être « Salam Bobo, chapitre XIII : « Pfizhor », de Gustave Flaubert ».

Covidisme : la nouvelle religion © t.me/laroseblanchefr

Voir en ligne : La Rose Blanche sur Telegram

Rejoignez la résistance !
https://t.me/laroseblancheFR

Source : Altersexualite.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.