Le commandant de la Cie de gendarmerie de Soissons victime d’un carambolage.

Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Soissons a été la victime ce mercredi après-midi, d’un carambolage à Soissons. Il a été transporté pour des examens au CH Soissons.

Le choc a été assez léger mais le commandant a été touché au niveau des cervicales.

Le choc a été assez léger mais le commandant a été touché au niveau des cervicales.

C’est un freinage d’urgence du véhicule situé derrière sa propre automobile qui a envoyé ce mercredi après-midi le commandant Benoît Tilliez, patron des gendarmes soissonnais, pour des examens de contrôle au centre hospitalier de la cité du Vase. C’est à la suite d’un premier accrochage, sans dégât humain, que ce second carambolage s’est produit, boulevard Jeanne-d’Arc, peu après le rond-point. Le militaire semblait avoir été victime du « coup du lapin » et souffrait aussi au niveau du thorax.

Source : L’Union

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.