LCP : Blachier et le rapport dans les hôpitaux en 2020.

Très étonnant, à regarder avec attention… Blachier retourne sa veste ???

Voir également en fin de publication la seconde vidéo… Un énorme scandale !

November 10th, 2021

https://odysee.com/$/embed/FILE-2021-11-10-15_10_27/503e37d700029b683c59d9598c22d792b79d9f2f?r=HCkWyQR4mc5TSJthuYbSCYhvmspQ8sod

Source : https://odysee.com/@didchay:f/FILE-2021-11-10-15_10_27:5

lire également :

Martin Blachier récidive: «Les hospitalisés Covid ont été bien moins nombreux que l’on croit»

L’épidémiologiste résume un rapport démontrant qu’il n’y a pas eu de réelle submersion des hôpitaux en 2020 liée au Sars Cov 2. 10 novembre 2021

Après avoir créé un petit électrochoc sur CNews, en rappelant sans fioritures que « Oui, le virus peut circuler dans une population vaccinée » (voir le Coup de Zoom de CovidHub ici), Martin Blachier persiste et signe.

Cette fois, c’est sur la chaîne LCP que l’épidémiologiste français a sévi, en résumant les points-clé d’un rapport officiel tout frais éclos, analysant l’activité hospitalière 2020 autour du Covid 19.

Ô surprise : au final, 5% seulement des réanimations ont concerné des patients Covid, patients Covid qui ont représenté au total en tout et pour tout 2% des hospitalisations sur l’année.

« On est très très très loin des soins intensifs pleins à craquer toute l’année… »

Bien sûr, rappelle-t-il, les hospitalisations étaient un peu plus longues, et il y a eu une saturation sur certaines périodes de pic épidémique, mais sur l’année, moins d’un jour d’hospitalisation sur 5 a été dû au Covid.

« On est donc très très très loin de l’image qu’on en a, avec des soins intensifs pleins à craquer toute l’année de patients Covid, faisant que les autres patients ne pouvaient même plus entrer à l’hôpital… » a commenté le médecin star des plateaux, pourtant jusqu’ici plutôt franc supporter de la doxa officielle.

Jeunes suicidaires, retards d’apprentissage et phobies scolaires suite aux confinements

Suggérant sans le dire un « tout ça pour ça », il énumère : « On a eu deux confinements, dépensé 200 milliards d’euros en France et on a 35% des jeunes qui disent avoir des idées suicidaires du fait des confinements. Sans parler des retards d’apprentissage et des phobies scolaires chez les enfants qu’on n’a même pas encore pu quantifier par des études… »

En résumé, dit-il, « le rapport nous apprend que le prisme de notre vision de la situation est décalé par rapport à la réalité. »

Pour aller plus loin :

Source : Covidhub.ch

Voir aussi : BusinessBourse – Martin Blachier en mode retournage de veste puissance 1000, Il doit sentir le vent tourner…Nous aurait-on menti à l’insu de notre plein gré ? écoutez et lisez ce rapport !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.