Lavardac. Par sainte Geneviève, vive la gendarmerie !

 

De g. à dr., le lieutenant-colonel Doucet, le capitaine Balutet, le sous-préfet Bovet, le maire E. Gauteron./Photo DDM, A. V.

C’est à Lavardac que ce samedi, la compagnie de Nérac a célébré la sainte Geneviève, patronne de la gendarmerie, en présence du sous-préfet Frédéric Bovet.

Plusieurs élus de l’arrondissement, des officiers, sous-officiers, adjoints et retraités de la gendarmerie, représentants des associations patriotiques, sapeurs-pompiers et l’Office national de la chasse et la faune sauvage participaient à cette cérémonie.

Elle a débuté par une messe du père Chassaigne, accompagné du père Duffour, aumônier militaire, et de la chorale «A tout chœur» et s’est prolongée à la salle polyvalente.

Le capitaine Stéphane Balutet, chef d’escadron de la compagnie de Nérac, a rappelé que la célébration de la sainte Geneviève «permet aux militaires et à leurs familles de se réunir et partager un moment de réflexion sur le sens de notre engagement mais également un moment de convivialité». Il n’a pas commenté les résultats obtenus dans la lutte contre l’insécurité qui seront présentés «au cours du premier quadrimestre 2014 lors des inspections des communautés de brigades de Nérac et Casteljaloux et de la brigade de recherches».

Pour 2014, la lutte contre l’insécurité sera poursuivie avec la remise en état de la brigade de Houeillès, ravagée par un incendie accidentel. Maintien d’un contact avec la population et les élus, partenariat avec les polices municipales, actions de prévention en faveur des plus jeunes (drogue, internet…), sensibilisation de la population aux mesures simples de protection, information des plus jeunes aux carrières de la gendarmerie, seront autant d’actions menées en ce sens.

Le chef d’escadron a englobé tous les gendarmes de sa compagnie dans un éloge de leurs disponibilité, motivation, courage et dévouement. Le Lieutenant-colonel Doucet a mis l’accent sur la baisse des cambriolages des résidences et commerces grâce à la création du GELAC (Groupe d’enquête et lutte anticambriolage) et les bons résultats concernant la sécurité routière.

Le sous-préfet a salué «l’engagement (des gendarmes) dans les 58 communes de l’arrondissement et la proximité avec la population… sur un territoire particulièrement vaste (près de 1400 km2)».

Source : La Dépêche du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.