L’armée russe a déclenché des frappes de missiles de grande ampleur sur les infrastructures et les centres de décision à travers toute l’Ukraine

Depuis le milieu de la nuit, des frappes systématiques ont lieu sur les infrastructures de transport, les ponts, les centrales électriques, les centres de commandement à travers l’Ukraine. Un certain nombre de bâtiments et d’infrastructures de Kiev ont été la cible des missiles pendant cinq heures d’affilée. Nous donnons ici quelques unes des images les plus impressionnante qui ont été recueillies et postées sur Twitter.

Tout d’abord une précaution méthodologique

Nous conseillons de prendre avec des pincettes les vidéos utilisés sur les chaînes de télévision. Ils ressortent souvent des images en stock, sans faire l’effort de donner des images nouvelles, qu’il faudrait aller recueillir sur les réseaux sociaux. 

Nous conseillons d’aller plutôt sur twitter ou Telegram – cela n’empêche pas de faire des vérifications. 

Quand un journaliste de la BBC se cache sous la table à l’arrivée d’un missile russe sur Kiev

Cette vidéo est emblématique. Alors que les Occidentaux vivent, depuis six mois, dans une sorte de “réalité virtuelle”, le correspondant de la BBC à Kiev découvre que la guerre n’est pas un jeu vidéo. 

Effectivement, les images de l’impact des missiles russes à travers le pays se multiplient: 

Des frappes dans tout le pays

Parmi des dizaines d’exemple, voici un bon fil twitter, qui montre des photos et vidéos, y compris l’une au moment de l’impact sur un pont à Kiev.  

+ la mention des drones est importante: ils sont en fait utilisés depuis plusieurs semaines par les Russes pour détruire des cibles militaires et des centres de commandement. 

+ la liste des villes données ici – Kiev, Odessa, Khmelnitski, Dniepropetrovsk, Nikolaïev, Poltava, Vinnitsa, Lvov montre que c’est tout le territoire ukrainien qui a été visé. 

Jusqu’à nouveau constat, les immeubles visés sont des lieux de casernement ou des centres de décision. 

Images des destructions à Kiev

A Kiev, les infrastructures d’approvisionnement électriques ont été mises hors service (vidéo du haut); la ville, qui pouvait avoir une impression de “vie normale” depuis que les Russes s’étaient retirées de la région, est maintenant totalement exposée. Ce sont des centres décisionnels que visent les Russes (3è vidéo). Il semble que l’immeuble présidentiel et le siège du SBU, la police politique ukrainienne héritière du KGB soviétique, ont été touchés. 

Source

Source : L’Echelle de Jacob

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.