Lanvollon. Guillaume David, le cascadeur devenu gendarme

CÔTES-D’ARMOR – Guillaume David a intégré la brigade de Lanvollon le 21 mars. L’élève gendarme a un parcours atypique : il a travaillé comme cascadeur au Japon.

 

Guillaume David a suivi l'école de gendarmerie de Chaumont (52). Il est aujourd'hui à la brigade de Lanvollon comme élève gendarme.
Guillaume David a suivi l’école de gendarmerie de Chaumont (52). Il est aujourd’hui à la brigade de Lanvollon comme élève gendarme.

 

Avant, il pouvait vous enlever la cigarette des lèvres grâce à un coup de pied circulaire. Véridique. Maintenant, Guillaume David est élève gendarme à Lanvollon. Ancien cascadeur, pratiquant plusieurs arts martiaux, le trentenaire a décidé d’embrasser la carrière de militaire. Natif de Blois (Loir-et-Cher), celui qui a passé sa jeunesse dans les Hauts-de-Seine a beaucoup voyagé. Notamment au Japon.

VIDÉO > Comment éteindre une cigarette

« A la base, j’ai étudié le japonais en France pendant deux ans », raconte Guillaume David, passionné d’arts martiaux et passé par le Jeet Kune Do, créé par le légendaire Bruce Lee.

Des shows à couper le souffle

A toutes les vacances de Noël et d’été, il part en direction du pays du Soleil Levant. Là-bas, il rejoint Samuel Kefi Abrikh, cascadeur et chorégraphe à la filmographie aujourd’hui monstrueuse (Fast and Furious 6, le dernier James Bond, Lucy, de Luc Besson). Nous sommes au milieu des années 2000. « C’est là que j’ai rencontré son patron. Il m’a proposé de m’entraîner avec eux. »

Le début d’une nouvelle aventure. De 2007 à 2008, Guillaume David travaille au Japon comme cascadeur. Et réalise des prouesses. « J’ai fait beaucoup de représentations », raconte l’intéressé. Notamment des Hero Show ; des spectacles à couper le souffle mettant en scène des personnages cultes de la culture nippone. Il participe également à des clips ainsi qu’à un long-métrage, étudie l’art du sabre et pratique le MMA (mixed martial arts).

VIDEO > La fausse bagarre

Puis vient le moment du retour en France. « Je pensais continuer. J’avais reçu des promesses d’emploi qui ne se sont pas concrétisées. J’ai donc décidé de me tourner vers autre chose. » Cet « autre chose », c’est la gendarmerie.

Aujourd’hui, Guillaume David est élève gendarme. En poste à la brigade de Lanvollon depuis le 21 mars, il deviendra gendarme sous contrat dans trois mois.

Source : L’Echo de l’Argoat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.