Landes : une femme intègre la gendarmerie mobile, une première

Pour la première fois, une femme a intégré cette semaine la gendarmerie mobile, l’un des deux derniers bastions masculins de l’armée.

Landes : une femme intègre la gendarmerie mobile, une première
Mont-de-Marsan. Stellie Therinca est la première femme gendarme mobile. ©

n. l. l.

Quarante-trois longues années après avoir timidement mis un talon dans la gendarmerie, voilà désormais les Françaises autorisées à postuler dans le saint des saints du maintien de l’ordre testostéroné. Avant-dernier bastion de notre armée à les priver encore d’uniforme, la gendarmerie mobile (GM) vient d’accueillir sa première soldate. Intégrée lundi dernier à l’escadron de Mont-de-Marsan, Stellie Therinca, 23 ans, jure n’avoir fait aucun complexe à l’heure de poser son paquetage parmi ses 110 collègues masculins. « Des proies faciles » Car si quelques femmes officiers eurent déjà le privilège de faire péter leurs galons à des postes de commandement, jamais une gendarmette n’était jusqu’alors devenue « homme » du rang, de ceux susceptibles de rentrer frontalement dans le lard de manifestants. Mais alors qu’une trentaine d’autres jeunes femmes rejoindront leurs unités d’ici à la fin de l’année, l’affaire est loin de…

Lire la suite  : Sud-Ouest (article payant)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.