La Turballe. La gendarmerie passe en « mode été »

L'hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie mobilisé pour la saison est basé à Montoir-de-Bretagne.

L’hélicoptère du détachement aérien de gendarmerie mobilisé pour la saison est basé à Montoir-de-Bretagne. | Ouest France

104 renforts saisonniers, un hélicoptère et un bateau ont été dépêchés en Loire-Atlantique pour les mois de juillet et août.

Dans le département, et plus spécifiquement dans la Presqu’île Guérandaise, les touristes viennent chaque année gonfler considérablement la population. Face aux déplacements de population vers le littoral, la gendarmerie doit s’adapter et mettre en place des moyens particuliers. Dans les airs, dans l’eau, à vélo ou en voiture, de nombreux gendarmes rejoignent les effectifs de Loire-Atlantique pour la période estivale, pour lutter contre les petites et moyennes délinquances, qui augmentent à cette période.

À La Turballe, comme tous les ans, une brigade de gendarmerie est créée de toutes pièces spécialement pour l’été. Vingt gendarmes détachés du département la composent. Les autres renforts de gendarmerie vont grossir les rangs des brigades déjà existantes, comme celle de Guérande.

Les moyens humains ne sont pas les seuls à être renforcés pour l’été. Des moyens matériels sont également mobilisés. Cette année, pas de brigade équestre, mais un hélicoptère du DAC, le détachement aérien de gendarmerie, qui sillonne la Loire-Atlantique et les départements voisins pour surveiller le littoral et un bateau basé à La Turballe.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.