la société ORGENESIS

L’une de nos fidèle lectrice que nous remercions nous transmet cette information. Il appartient à chacun de vérifier…

Orgenesis.jpg

Il faut savoir qu’Ursula von Layen, présidente de la Commission Européenne qui a acheté des milliards de doses de vax pour le compte des pays européens et dont les contrats ont été tenus secret, a un mari (Heiko von Layen) qui est Directeur Médical de la société ORGENESIS. Et cette entreprise est très impliquée dans les thérapies géniques dont bénéficient les vax anti Covid.
https://twitter.com/FrancoiDucrocq/status/1415583099728113664
“L’entreprise, qui est spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires avancées, a pour souhait de faire évoluer ses activités et créer une plateforme de thérapies cellulaires autologues, c’est-à-dire afin de traiter les patients avec leurs propres cellules.” 



Mieux ! Voici qui ce était publié le 13 mai 2020 ! (Traduction Google)

Orgenesis annonce une plateforme de vaccins cellulaires ciblant le COVID-19 et d’autres maladies virales existantes et émergentes Lancement d’un nouveau programme ciblant le virus et les cellules infectées par le virus, en utilisant des vaccins à base de cellules entières.

Orgenesis est une société de biotechnologie mondiale pionnière engagée à accélérer la commercialisation et à transformer la fourniture de thérapies cellulaires et géniques (CGT) tout en réduisant les coûts, annonce aujourd’hui le lancement de sa nouvelle plateforme de vaccins cellulaires ciblant les syndrome respiratoire aigu coronavirus 2 (SARS-CoV-2), le virus qui cause le COVID-19, ainsi que d’autres maladies virales telles que le Zika, le virus du Nil occidental, la fièvre jaune, la dengue, le MERS, le VHC et l’infection à cytomégalovirus (CMV).

La Société a travaillé de manière agressive ces derniers mois pour réutiliser sa plate-forme de vaccins cellulaires ciblant les tumeurs solides pour une utilisation contre les maladies virales. La plateforme de vaccins cellulaires utilise des cellules permissives irradiées (humaines ou non humaines, infectées par un virus à titre élevé ou transfectées avec des antigènes viraux), qui activent ensuite les cellules dendritiques endogènes. À leur tour, ces cellules activent les cellules CD4+T et les cellules cytotoxiques CD8+T. Les cellules CD4+ activent la réponse immunitaire humorale via les cellules B, qui génèrent des anticorps neutralisants, tandis que les cellules CD8+ montent une réponse immunitaire cytotoxique contre les cellules infectées par le virus.

Cette plateforme de vaccins cellulaires représente l’aboutissement d’une vaste recherche et développement déjà entrepris qui tire parti de l’expertise de la Société en matière de développement et de fabrication dans le secteur de la thérapie cellulaire et génique. Orgenesis pense que cette nouvelle plate-forme de vaccins offre une approche unique de la vaccination cellulaire qui est prometteuse pour un vaccin abordable et reproductible à la fois contre le COVID-19 et d’autres maladies virales. La Société va de l’avant avec les tests sur les animaux prévus pour sa plate-forme de vaccins cellulaires dans COVID-19 et a hâte de fournir un calendrier plus détaillé des activités, y compris des plans pour les tests humains initiaux, en supposant l’autorisation de la FDA et/ou d’autres pays non américains. organismes de réglementation de le faire. Orgenesis n’a pas encore soumis de tels plans ou données à la FDA ou à tout autre organisme de réglementation.

À propos d’Orgenesis

C’est une entreprise mondiale de biotechnologie pionnière qui libère le plein potentiel des thérapies personnalisées et des systèmes de traitement fermés grâce à sa plateforme de biotechnologie de thérapie cellulaire et génique, dans le but ultime de fournir des traitements qui changent la vie au point de service à un grand nombre de patients à faible Coût.

La plate-forme comprend :

(a) POCare Therapeutics, un pipeline de thérapies cellulaires et géniques (CGT) sous licence et un savoir-faire scientifique exclusif ;
(b) POCare Technologies, une suite de technologies exclusives et sous licence conçues pour créer des systèmes de traitement personnalisés pour des thérapies au point de service abordables ;
(c) POCare Network, un écosystème international collaboratif d’instituts de recherche et d’hôpitaux de premier plan engagés dans le développement clinique et la fourniture de CGT au point de service.

En combinant la science, les technologies et un réseau collaboratif, Orgenesis est en mesure d’identifier les nouvelles thérapies les plus prometteuses et de leur ouvrir la voie pour atteindre les patients plus rapidement, plus efficacement et à plus grande échelle, libérant ainsi le pouvoir de la thérapie cellulaire et génique pour tous. Des informations supplémentaires sont disponibles sur : www.orgenesis.com.

Orgenesis.jpg


Orgenesis Announces Cell-Based Vaccine Platform Targeting COVID-19 and other Existing and Emerging Viral Diseases
Orgenesis Announces Cell-Based Vaccine Platform Targeting COVID-19 and o…Orgenesis Inc.Initiating a novel program targeting the virus and virus infected cells, using whole cell-based vaccines…

Ils y sont tous mouillés jusqu’au cou. A ce stade le conflit d’intérêt est énorme mais personne n’en parle. Cela ne m’étonnerait pas d’apprendre que Macron et nombre de ses ministres possèdent eux aussi des actions dans ces labos.

D’autre part, il semble qu’ORGENESIS prépare déjà autre chose qui viendra surement après les vaccins : la Ranpirnase.

L’article est tout récent et a été publié le 6 juillet 2021 (Extrait de l’article – Traduction Google)
SARS-CoV-2 – Collaboration avec Leidos
Orgenesis et Leidos, Inc., dans le cadre de la collaboration précédemment annoncée, préparent des documents supplémentaires menant à une soumission IND pour un essai clinique de Ranpirnase pour le traitement systémique des patients infectés par le coronavirus 2 (SARS-CoV-2), le virus qui cause le COVID-19. Les sociétés évalueront soigneusement le besoin clinique de ce programme avant de commencer cet essai clinique, étant donné la nature dynamique de la pandémie de COVID-19. Orgenesis et Leidos prévoient également de tester Ranpirnase contre d’autres infections cibles potentielles qui figurent en bonne place sur la liste des maladies infectieuses/agents pathogènes émergents de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), notamment Ebola et le virus de l’encéphalite équine de l’Est.

À propos de Ranpirnase

Orgenesis a acquis Ranpirnase de Tamir Biotechnology, Inc. (« Tamir »), ainsi que la quasi-totalité des actifs de Tamir, en avril 2020. Ranpirnase catalyse la dégradation de l’ARN et médie plusieurs activités biologiques essentielles, notamment la régulation de la prolifération cellulaire, la maturation , la différenciation et la mort cellulaire. Par conséquent, il s’agit d’un candidat potentiel pour le développement de thérapies contre les maladies potentiellement mortelles, y compris les maladies virales et auto-immunes qui nécessitent des propriétés anti-prolifératives et pro-apoptotiques. Plus de 1 000 patients ont reçu de la Ranpirnase lors d’essais cliniques antérieurs sur le cancer/le mésothéliome. La ranpirnase a démontré un solide profil d’innocuité et de tolérabilité. La ranpirnase a également démontré une activité antivirale préclinique dans les maladies virales graves avec des besoins médicaux non satisfaits, telles que le cytomégalovirus (CMV), la grippe, le VIH, Ebola et le SRAS. Ceci est basé sur son mécanisme d’action unique, qui s’est avéré éradiquer le virus et moduler le système immunitaire dans une série d’études in vitro.


Et une daube de plus que Mme von Layen s’empressera de commander pour  mieux nous endetter encore à leurs profits !

Orgenesis.jpg

Orgenesis Achieves Multiple Ranpirnase Development Milestones
Orgenesis Achieves Multiple Ranpirnase Development MilestonesOrgenesis Inc.FDA Pre-IND consultation completed; submission of phase 2 trial of Ranpirnase for anogenital warts on schedule …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *