La police lance une vaste campagne de recrutement

2017-11-18 OF

Source : Ouest-France

Police nationale. 8 000 postes à pourvoir en 2018

La police nationale continue de recruter.
La police nationale continue de recruter. | Photo : Ouest-France.
Deux ans après les attentats du 13-Novembre, qui avaient généré un élan de vocations, la police nationale lance une nouvelle campagne de recrutement. Des postes de gardien de la paix, d’adjoints de sécurité, de commissaires et d’officiers sont à pourvoir.

La police nationale recrute. Lundi 20 novembre 2017, elle lancera une nouvelle campagne pour susciter des vocations.

Des milliers de candidats

« Après les attentats, il y avait eu un afflux massif et inédit de candidats : 36 000 jeunes avaient candidaté pour entrer dans la police, alors qu’en général ils sont environ 25 000, rappelle Camille Chaize, adjointe au chef du service d’information et de communication de la police nationale. L’objectif de cette campagne est de continuer à avoir toujours beaucoup de candidats pour pouvoir choisir les meilleurs ».

Un concours exceptionnel pour devenir gardien de la paix a été ajouté cette année en avril, en plus de celui habituel de septembre, pour concrétiser les promesses faites par le gouvernement d’Emmanuel Macron de recruter 10 000 policiers et gendarmes d’ici 2022.

« Façonner la police de demain »

Sur les 8 000 postes ouverts en 2018 figurent notamment 4 500 postes de gardiens de la paix, 2 000 postes d’adjoints de sécurité mais aussi des postes de commissaires et d’officiers.

« L’élan s’est un peu essoufflé mais il y a encore beaucoup de candidats. L’enjeu à court terme est de pourvoir rapidement les 8 000 postes mais aussi de façonner la police de demain sur le long terme, en attirant les meilleurs avec une diversité de profils socio-professionnels, géographiques et de métier », a-t-elle ajouté, en marge du salon de l’Education à Paris.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.