La Glacerie : première pierre pour la Gendarmerie

La Glacerie : première pierre pour la Gendarmerie

La Glacerie : première pierre pour la Gendarmerie

La première pierre de la future gendarmerie de La Glacerie a été posée ce vendredi 12 septembre en présence du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et du Général Denis Favier, directeur général de la Gendarmerie nationale.

C’est une grande date pour la commune de La Glacerie”. Vendredi 12 septembre, le maire Jean-Marie Lincheneau ne cachait pas sa joie pour la pose de la première pierre de la future gendarmerie, en présence du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et du général Denis Favier, directeur général de la Gendarmerie nationale.

Confié à Presqu’Ile Habitat, le projet de la nouvelle gendarmerie se veut comme une solution d’accueil nouvelle pour les gendarmes. Première particularité, ces nouveaux locaux accueilleront la compagnie de gendarmie départementale, l’escadron de gendarmerie mobile, la brigade de recherches et le Peloton de surveillance et d’intervention (PSIG).

25,7 millions d’euros

Au total, le site de la Fieffe pourra loger près de 130 familles. 128 logements allant du T2 au T6 répartis en trois hameaux occuperont les 9 500 m2 de surface habitable. Les bureaux disposeront de 682 m2 et les locaux techniques de 1480 m2. Le coût pour l’ensemble du projet s’élève à 25,7 millions d’euros pour une livraison en 2016.

Pour le ministre, la pose de cette première pierre était également le moyen de réaffirmer son “respect pour le travail difficile qu’accomplissent les gendarmes, policiers, militaires et pompiers“.

Devant les nombreuses autorités rassemblées, il a tenu à rappeler “qu’entre 2007 et 2012, 13 000 postes ont été supprimés chez les policiers et les gendarmes. Le gouvernement actuel crée 500 postes par an. De plus, nous avons pris des crédits de fonctionnement afin que policiers et gendarmes aient les moyens de travailler“.

En conclusion, Bernard Cazeneuve a de nouveau assuré qu’il ne se présenterait plus à aucune élection. “D’autres élus ont pris ma place et remplissent leur mission. Il ne sert donc à rien de faire campagne contre moi“, a-t-il affirmé en souriant, avant d’ajouter : “Quand vous m’inviterez à l’inauguration de la gendarmerie en 2016, je peux vous dire que je viendrai. En revanche je ne sais pas dans quelles conditions. Cependant, vu que ce n’est pas pour ma fonction mais par affection que vous me conviez, soyez certains que je reviendrai par fidélité pour ce territoire“.

Source et reportage photo : La Manche Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *