La gendarmerie visible dans le Mérois

L'un des postes de contrôle jeudi à Suèvres. Le secteur est très touché par les cambriolages.

L’un des postes de contrôle jeudi à Suèvres. Le secteur est très touché par les cambriolages.

Les opérations de gendarmerie, notamment dans le Mérois, vont s’intensifier, la semaine prochaine, dans le cadre des Rencontres sur la sécurité intérieure.

Il était difficile de ne pas croiser les gendarmes, jeudi après-midi, le long de l’ex-RN 152, entre Mer, Suèvres et Ménars. Une opération de lutte contre la délinquance était organisée par la compagnie de Blois avec le renfort de l’escadron motorisé, elle a mobilisé une quarantaine de militaires dont des motards en civil et le véhicule de patrouille nouvelle génération équipé du lecteur automatique de plaques d’immatriculation (LAPI). « Le but de l’opération n’est pas de traquer les infractions routières, mais encore et toujours lutter contre les cambriolages », explique le colonel Valynseele, patron du groupement. « Le Mérois, proche de l’A 10, est l’un des secteurs les plus touchés par des raids venus de la région parisienne, nous constatons aussi des cambriolages aux abords de l’A 71 en Sologne et de l’A 85 dans la vallée du Cher, dans le triangle Montrichard – Contres – Saint-Aignan. » Pour gêner les déplacements des malfaiteurs qui sévissent la nuit, mais aussi en pleine journée, la gendarmerie a adopté cette stratégie de la visibilité et de l’occupation du terrain.

Nous avons demandé à deux commerçants du bourg comment ils percevaient cette présence des forces de l’ordre. Plutôt positivement à la pharmacie : « Si c’est pour lutter contre les cambriolages plutôt que nous coller une amende pour avoir roulé à 53 au lieu de 50 km/h, alors c’est une bonne chose. » Au salon de coiffure, on se montre un peu plus circonspect : « Plutôt que mobiliser d’un coup autant de gendarmes à un seul endroit, il faudrait davantage de patrouilles qui circulent. En même temps, c’est rassurant de les voir. La semaine dernière, des personnes sont venues dans le salon et sont reparties sans se faire couper les cheveux, je me suis dit que ça ressemblait à un repérage avant un vol. »
Ces opérations déjà fréquentes dans le département vont se renouveler et même s’intensifier la semaine prochaine dans le cadre des Rencontres sur la sécurité intérieure qui vont se dérouler du 16 au 19 octobre. Des actions sont prévues le département avec la participation de la police, la gendarmerie et les sapeurs-pompiers.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.