La gendarmerie sur une piste sérieuse après les vols de près de 5.000 bouteilles de vins dans le secteur de Chinon

Les gendarmes de Chinon affirment être sur une piste sérieuse
Les gendarmes de Chinon affirment être sur une piste sérieuse © Maxppp – Sébastien Jarry

 

Après les vols de bouteilles de vin au mois de novembre et décembre dernier dans plusieurs chais du Chinonais, l’enquête semble avancer du côté des gendarmes de Chinon. Trois vignerons ont été la cible de cambrioleurs très organisés qui ont fait main basse sur plusieurs centaines de bouteilles.

Les enquêteurs travaillent en ce moment sur une piste sérieuse. Elle pourrait déboucher sur des arrestations d’ici la fin du mois selon le commandant de la compagnie de Chinon, Denis Tardieu.

Je ne peux pas présumer du résultat final, mais j’ai bon espoir de mettre la main sur les auteurs présumés – Le commandant de la compagnie de gendarmerie de Chinon, Denis Tardieu

Ce qui intrigue les enquêteurs c’est le mode opératoire. Dans les 3 cas, les mêmes techniques ont été employées. Des personnes très bien renseignées qui ont dû faire du repérage avant et qui utilisent du matériel, pour déplacer les cartons de vins et ensuite les charger dans une camionnette. Sur place, des prélèvements ont été effectués mais les gendarmes s’intéressent aussi à d’autres faits semblables qui se seraient déroulés ailleurs dans le département.

Dans les chais, ce type de vol est assez nouveau en terme de volume. Pour autant, il n’y a eu que 3 vols. Rien avant. Rien après. On ne peut pas parler de recrudescence.

L’un des vignerons qui a été visité est Jean Max Manceau. On lui a dérobé 2.700 bouteilles. Du coup il a renforcé la sécurité de son chais même si ces derniers sont en principe plutôt bien assurés contre le vol. Des vols qui pourraient avoir été l’objet d’une commande destinée à l’étranger.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.