La gendarmerie lance un appel à témoins après la disparition inquiétante en Vendée d’un père et de ses deux filles

La gendarmerie a lancé lundi un appel à témoins après la disparition inquiétante la veille en Vendée d’un père de 42 ans, fragile psychologiquement, et de ses deux filles de 11 et 5 ans.

Les gendarmes, « particulièrement inquiets » de ces disparitions, ont perdu la trace du père de famille en Vendée, dimanche vers 19h30, après qu’il eut quitté le domicile de sa mère, a indiqué le lieutenant-colonel Christophe Alexandre, commandant de la compagnie de gendarmerie de La Roche-sur-Yon.

« Fragile psychologiquement », cet homme qui avait déjà disparu, seul, le 5 octobre pendant près de 24 heures, avant de regagner son domicile à Bournezeau, a par ses activités de pêche et de chasse « l’habitude d’aller vers des points d’eau », a ajouté le lieutenant-colonel, qui dit avoir des « craintes concernant sa santé et celle de ses enfants ».

Dimanche soir, après une visite à sa mère, il s’était engagé à ramener les deux fillettes à son ex-compagne le soir-même, mais il a envoyé plusieurs SMS indiquant qu’ils partaient rejoindre un ami qui s’est suicidé il y a environ un an, selon le communiqué diffusé par les gendarmes.

Après l’envoi de ces SMS « inquiétants », le père de famille, qui circule à bord d’une Peugeot 406 bleu clair, immatriculée « CM-847-LT », a coupé son téléphone portable, a expliqué le lieutenant-colonel Alexandre.

Il a été localisé lundi matin vers 11 heures à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques), où il a retiré de l’argent à un distributeur automatique de billets, mais les caméras de surveillance ne montrent que le père, selon le lieutenant-colonel.

Des recherches ont été menées dès dimanche soir par une vingtaine de gendarmes appuyés par un hélicoptère, et ont repris lundi matin. La brigade de recherches de La Roche-sur-Yon a été chargée de l’enquête.

Source : Le Nouvel Obs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.