La gendarmerie enquête sur deux viols en Plaine orientale

Ce sont pour l’instant deux dossiers distincts visant des faits de viols sur lesquels planchent les services de gendarmerie, mais la proximité géographique des faits dénoncés « pose question », selon un enquêteur.

Dimanche dernier, une jeune femme a déposé plainte auprès des gendarmes pour un viol commis le même jour à Ghisonaccia. Le parquet de Bastia a ouvert une enquête et confié les investigations à la brigade de recherches de Ghisonaccia, épaulée par la brigade territoriale de la même commune.

À ce stade, les détails de l’enquête n’ont pas été divulgués, pour ne pas nuire aux investigations. Il n’en demeure pas moins que les militaires étudient les liens avec une plainte similaire déposée par une vacancière il y a quelques jours à Moriani Plage.

Les investigations concernant le viol dénoncé par la touriste ont également été placées sous la direction de la brigade de recherches de Ghisonaccia, épaulée cette fois par la brigade territoriale de Cervoni. « Les deux enquêtes n’ont pas été jointes à ce stade, mais le fait que les deux événements se soient déroulés dans des lieux et à des dates assez proches intéresse effectivement l’enquête », signale-t-on au parquet de Bastia, sans vouloir donner davantage de détails.

Source : Corse Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.