La gendarmerie en force

Pendant le repas. Pendant le repas.

Jeudi 4 décembre en fin de matinée, 162 gendarmes ont débarqué dans le paisible village de Bétaille. Il s’agissait tout simplement d’un rendez-vous convivial pour fêter la fin d’une formation longue de trois mois qui s’est déroulée, du 1er septembre au 5 décembre, au Centre national de démonstration de la gendarmerie de Gramat (lire notre édition de mardi 9). Ce centre est placé sous l’autorité du colonel Dalier, commandant le Centre national d’instruction cynophile de la gendarmerie (CNICG), secondé par le lieutenant-colonel Ciabrini.

Ces 162 gendarmes, venus de toutes les régions de France, ont été constitués en 30 équipes cynophiles formées aux diverses techniques utilisant les chiens : recherches de produits stupéfiants, recherches d’armes, de munitions, d’explosifs, de billets de banque, piste défense, etc. En fin de formation, les maîtres de chiens repartent dans leurs différentes brigades d’affectation avec l’animal qui leur a été affecté et avec lequel ils ont travaillé pendant le stage.

Le repas, préparé par Éric Feix, réunissant les gendarmes, leurs responsables, l’adjudant-chef Laurent Tourenne, commandant le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie d’Agen, et en présence du maire et conseiller général Christian Delrieu, s’est déroulé dans la salle polyvalente de Bétaille.

Source : La Dépêche du Midi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.