La gendarmerie du Pas-de-Calais lance un appel sur Facebook pour identifier les victimes de cambrioleurs

Ce jeudi matin, le groupement de gendarmerie du Pas-de-Calais a lancé sur sa page Facebook un appel destiné à identifier les victimes d’un réseau de voleurs présumés démantelé le 2 mars dernier suite à une opération dans un camp de gens du voyage sédentarisés à Wancourt (sud Arrageois). Près de quatre-vingt faits leur sont imputés. Plus de 180 clichés d’objets retrouvés ont été publiés sur cette page.


C’est sur sa page Facebook que la gendarmerie du Pas-de-Calais a diffusé les photos des objets saisis.

C’est sur sa page Facebook que la gendarmerie du Pas-de-Calais a diffusé les photos des objets saisis.

Le 2 mars dernier, près de cent cinquante gendarmes, appuyés par un hélicoptère, menaient une vaste opération dans un camp de gens du voyage sédentarisés à Wancourt, au bord de l’A1, au sud d’Arras. Objectif : démanteler un réseau de voleurs présumés qui sévissaient dans l’Arrageois, le Cambrésis, la Somme et l’Aisne. Près de quatre-vingt vols leur sont imputés par les enquêteurs de la brigade de recherches d’Arras, qui dirigent cette vaste enquête.

Dans ce dossier, quinze personnes ont été interpellées, dont huit ont été présentées à un juge d’instruction en vue de mises en examen.

Lors de l’opération de gendarmerie, qui a même mobilisé un hélicoptère entendu par des riverains dès 7 heures du matin, de très nombreux biens (électroménager, électroportatif, denrées alimentaires…) ont été saisis.

« Caverne d’Ali Baba »

« Beaucoup d’objets ont été trouvés et déjà reconnus par des victimes, comme de l’outillage », assurait alors le parquet d’Arras, qui précisait alors que l’opération a mobilisé de nombreux moyens à la fois humains et techniques. « J’ai rarement vu autant de scellés de ma vie, c’est la caverne d’Ali Baba », confiait un enquêteur à l’issue des perquisitions.

Le parquet d’Arras évoquait aussi « de nombreux faits de vols de frets et de tentatives de vols qui ont impacté l’Artois, le Nord et la Somme depuis septembre dernier ».

Dans le cadre des investigations, les gendarmes, qui ont étiqueté tous les scellés, cherchent à retrouver les victimes des vols. C’est la raison pour laquelle le groupement de gendarmerie du Pas-de-Calais a publié ce jeudi matin sur sa page Facebook un appel à victimes. « Les enquêteurs ont procédé à la saisie de très nombreux objets de provenance frauduleuse. Plus de 80 méfaits sont recensés et plusieurs suspects interpellés, indique la gendarmerie. Des clichés photographiques des objets saisis lors des perquisitions ont été réalisés par les enquêteurs. Ces objets proviennent de vols de frets, vols dans cabanons, vols dans des vestiaires et autres lieux de dépôts survenus sur la période de 2015 à mars 2016, sur les secteurs du sud de l’Arrageois, du Cambrésis, de la Somme et de l’Aisne. »

Sur ce post, on découvre notamment de très nombreux outils (tronçonneuses, ponceuses, perceuses…).

Si vous reconnaissez un ou plusieurs de vos biens, il vous suffit de contacter les enquêteurs de la brigade de recherches d’Arras au 03 21 50 91 37. Mais pour récupérer vos biens, il faudra être en mesure de justifier que vous en êtes bien le propriétaire.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.