LA FERTE-SOUS-JOUARRE : Quatre gendarmes brillants tireurs en Allemagne.

Gendarmes à La Ferté-sous-Jouarre et tireurs d’élite. Quatre hommes de la BTA ont, en effet, brillamment participé à une compétition internationale de tir militaire en Allemagne.

La petite équipe des gendarmes de La Ferté-sous-Jouarre a été remarquée, en Allemagne, pour ses exploits au tir avec diverses armes.
La petite équipe des gendarmes de La Ferté-sous-Jouarre a été remarquée, en Allemagne, pour ses exploits au tir avec diverses armes.
La brigade territoriale autonome (BTA) de La Ferté-sous-Jouarre peut être fière de quatre de ses militaires ! Une petite délégation constituée par le gendarme Mathieu Sautreau, chef d’équipe, a, en effet, participé au “Monte-Kali-Pokalschießen” qui est une compétition internationale militaire de tir qui se déroule tous les ans en Allemagne.

Et c’est le gendarme qui nous détaille l’histoire et les origines de cette rencontre : « Le Monte Kali Pokal a été organisé pour la première fois en 1984. Son nom fait référence à la première implantation de ce challenge à Neuhof (canton de Fulda) près d’un site d’extraction de sel et de potasse (Kalisalz en allemand). Dans le langage familier le Monte Kali désignait la montagne de potasse. De 2002 à 2009, le challenge se tenait sur le stand de tir de l’US Army à Messel près de Darmstadt (Hesse). Depuis 2010, il se tient à Wackernheim. Cette manifestation est organisée par l’US Army et l’Association des Réservistes Allemand RK-Giesel. »

Il poursuit en indiquant que « chaque année des militaires d’active ou de réserve français, des policiers et des gendarmes défendent les couleurs françaises à cette compétition qui rassemble plus de 4000 tireurs de toute l’Europe le temps d’un week-end. »

 

Des armes diverses

Et le programme de la compétition est très sérieux… Cette année, il fallait pouvoir exceller dans le tir avec les armes suivantes (les militaires et spécialistes comprendront mieux que les autres, mais chacun peut réaliser la diversité des spécialités…) :

– Glock 17 pour l’obtention du brevet de “tir au pistolet” des forces armées néerlandaises (IST-C) ;

– M9 pour l’obtention du brevet de “tir au pistolet” de l’US Army ;

– HK MP5 pour l’obtention du brevet de “tir au Submachine Gun” de l’US Army ;

– M16 pour l’obtention du brevet “tir au Rifle” de l’US Army ;

– Minimi pour l’obtention du brevet “tir au Machine Gun” de l’US Army ;

– Fusil de calibre OTAN à 300 m pour le tir de compétition.

“Notre équipe a fièrement représentée la Gendarmerie”

En compagnie de leur chef d’équipe Mathieu Sautreau, le MDL/Chef Christophe Desgranges, le Gendarme Guillaume Mula et le Gendarme Mathieu Bauchet n’ont pas démérité, loin de là… « Notre équipe a fièrement représenté la Gendarmerie Nationale et s’est distinguée par l’obtention de nombreux brevets de tir internationaux. Au total, nous avons récolté 4 brevets expert (or), 6 brevets sharpshooter (argent) et 2 brevets marksmann (bronze). Nous avons également représenté notre association CSSD (Cercle Sportif Sécurité Défense) qui s’est chargée de notre inscription, de l’hébergement et de la restauration », rapporte le gendarme Sautreau.

Et l’exploit sportif était complété par l’intérêt des rencontres, même si les Français n’étaient pas les plus nombreux : « Nous avons rencontré peu de Français (environ un vingtaine) qui appartenaient à la Police Nationale, la SUJE, l’armée de terre, la Marine Nationale et le service des santé. Au MKP 2015, nous avons rencontré et lié des liens d’amitié avec des militaires de nombreux pays : Belgique, Italie, Pays-Bas, USA, Australie, Allemagne, etc. »

Jean-Michel ROCHET

Source : Le Pays Briard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.